Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Retrouver au plus vite la confiance…

Imprimer PDF

Jean Paul 2 nous a laissé un message très important : « N’ayez pas peur !». Sa vision de la société occidentale à la fin du 20ème siècle est plus que jamais une réalité. Si la peur est dans la nature humaine elle est, de nos jours, portée à son paroxysme et instrumentalisée provoquant un repli de l’être humain sur lui-même.

L’enfant et souvent ses parents ont peur de l’école et pourtant c’est elle doit préparer un avenir plus prometteur. L’étudiant a peur de ne pas trouver un emploi à l’issue de sa formation et pourtant il va suivre certaines formations sans débouchés (former pour former devrait céder la place à former pour travailler). L’étudiant exprime ses craintes pour une retraite très lointaine ; est-il déjà vieux avant d’avoir travaillé?

Le demandeur d’emploi s’interroge sur les effets néfastes de telles ou telles professions. Le  salarié, les forces syndicales et certaines tendances politiques luttent pour un CDI universel synonyme d’emploi pour la vie tout en ignorant pas qu’une entreprise née, vit et un jour elle meurt.

De nouvelles peurs sont cultivées ses dernières décennies.

Depuis une trentaine d’années, les constats climatiques servent de nombreuses causes et l’irrationnel frappe souvent à la porte de la raison. Etant enfant et consultant des cartes postales, je me souviens de cet écrit de 1910 d’une aïeule à une cousine : « Ma pauvre chère amie, il n’y a plus de saison ! ». Il faut dire qu’en 1910 la Seine avait débordée et que cette ascendante vivait dans l’Yonne. La bibliothèque de mes arrières grands parents porte les traces de la crue. L’humain a-t-il oublié que la terre n’a jamais cessé de tourner (24000 km par jour) et a connu des variations climatologiques continuellement ? En Allier, un rhinocéros fossilisé et bien d’autres vestiges identifient ses changements climatiques, faunistiques et floristiques.

Plus ou moins identifiée, la peur de vieillir est devenue un vrai prétexte pour de multiples commerces. L’être humain serait-il devenu éternel ? Certains voudraient le cloner, d’autres ne l’imagent pas sans être sportif, filiforme et replastifié au gré de coûteux bistouris. Et pourtant, l’espérance de vie n’a jamais été aussi importante dans les pays occidentaux et notre Pays détient le record européen. Une des conséquences directes est le financement de l’espérance de vie, des retraites et de la dépendance. Mais de nos jours, les paradoxes servent de nombreux fonds de commerces politiques.

Dernière peur qui est cultivée, la peur du migrant. En 2015, ils ont été 65 millions sur notre terre à avoir migré. Ce phénomène va s’amplifier de toute évidence. La mondialisation, l’accès aux données sur le net… font rêver et font oublier les frontières. Pourtant un euro ou un dollar n’autorise pas le même niveau de vie d’un continent à un autre continent. Mais à défaut d’informations et de développement économique de proximité, le monde sera le théâtre de fortes migrations. D’ailleurs, nos communicants font l’amalgame entre populations fuyant les combats, réfugiés politiques et migrants économiques. Les premiers auraient vocation à retourner dans leur pays d’origine, une fois la paix retrouvée. Les seconds pourraient aussi retourner dans leur pays, une fois la démocratie rétablie. Enfin les troisièmes devraient répondre à des besoins économiques identifiés sur tels ou tels continents. Mais, des enjeux politiques et politiciens ont troublé ses logiques migratoires et des pays ont mis en place des mesures d’accueil très favorables qui transforment, très souvent, l’eldorado en un vrai cauchemar. Face à cette situation trouble, le citoyen a tendance à se replier sur lui-même et exprime des réticences voire un rejet.

Des médias vecteurs de peurs

Pour vendre du papier, pour faire de l’audimat… l’information dramatique fait la UNE des journaux et les chaines d’infos en continu amplifient les évènements. La peur se répand, s’extrapole, devient contagieuse (il n’y a pas de fumée sans feux) et les stigmatisations apparaissent. Comment lutter contre cette dérive médiatique?  La réponse n’est pas aisée, il faudra admettre, un jour, que la médiatisation sert principalement la cause des auteurs des crimes et oublie les victimes. Cette prise de conscience pourrait permettre de respecter des règles de déontologie oubliées depuis longtemps.

L’espoir

Il naîtra de la confiance qu’il nous faut retrouver. Confiance en l’école qui doit s’ouvrir sur l’entreprise. Confiance dans la valeur « travail » qu’il faut réhabiliter face à un assistanat grandissant et disproportionné. Confiance en l’investissement pour relancer et créer de nouvelles richesses à partager (nous partageons actuellement des dettes pour payer notre mauvaise gestion). Confiance en nos chercheurs qui contribuent à l’évolution des conditions de vie de l’être humain sur une terre qui ne doit pas cesser de tourner. 

 

Tout çà pour lancer la campagne du candidat PS discuté!

Imprimer PDF

 Episode 1 info recueillie à Paris

Un scoop aux allures de bidon percé ou plutôt de visite ministérielle en Allier pour préparer les législatives d'un candidat rémunéré par le ministre en question .
L'Allier va voir débarquer le ministre des transports pour annoncer le contournement de Varennes, de Villeneuve et le projet de concession RCEA !!!!
Où sont les nouveautés? Par contre combien de morts et de temps perdu?

Episode 2 commentaire avant visite 

Petit rappel historique à la veille de la venue du ministre sponsor de Mallot conseiller du ministre et candidat individuel aux législatives (posez vous des questions?):

- Contournement de Varennes à mettre au Credit d'Elisabeth Albert Cuisset
- Contournement de Villeuneuve à l'actif de Moulins
- Dossier RCEA action déterminante de votre serviteur 90 millions de travaux avaient été programmés entre Chemilly et Montmarault et Montebourg n'a fait que retarder le dossier.
Pour la gauche et depuis 2012 et à son actif: une chute vertigineuse des crédits des routes nationales au bénéfice des transports en zone urbaine. Le tout, un milliard par an, une misère

Episode 3 compte rendu presse

 La presse locale a évité de trop politiser la venue d'un ministre qui n'a rien annoncé et qui devait simplement lancer la campagne d'un de ses conseillers au ministère . Mais le plus effarant c'est la carte de la RN7 publiée par notre quotidien, travaux non programmés dans les années à venir:

- Villeneuve -Moulins
- Toulon- Bessay
- Varennes-Lapalisse
Donc rien de nouveau, la venue du ministre était donc bien INUTILE et elle a coûté chère!
 

Chômage en préélection, soustraction...

Imprimer PDF

+18% depuis le début du quinquennat
Depuis le début du mandat de François Hollande, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a bondi de 18%, passant de 2,94 à 3,49 millions. La hausse est de 24% en incluant les catégories B et C.

Au delà des chiffres du chômage qui vont voguer au fil des vagues qui se rapprochent de mai 2017, la droite découvrira, tout comme en 2002 les emplois jeunes de Jospin en fin de contrat et sans droit au chômage , la droite découvrira 500000 chômeurs en formation mais sans emploi et 300000 emplois d'avenir sans avenir. Voilà la tenue de camouflage du bidasse Hollande qui veut rentrer en campagne!

 

Billet d'humour

Imprimer PDF
Parti ou partie de chasse à gauche 
La presse, depuis des semaines, a déclenché la succession d'Hollande sentant la défaite prochaine: 
- Macron a tiré le premier mais la cible n'était pas installée. ll tire à vue, à droite et à gauche. Par ricoché, la presse se sent visée!
- Montebourg sort du bois avec les déçus d'Hollande. La presse veut sauver le personnage au pull marin mais Montebourg cherche la cible. Il veut dégommer son pot: le chef des chasseurs de son propre camp!
- La dame du Poitou se positionnerait bien en cible privilégiée comme en 2007. Les flèches lui seraient adressées et elle adore que l'on parle d'elle, elle, la représentante des anti-chasseurs!
- L’aficionado de Matignon se verrait bien dans l'arène non pas à la place du taureau (peut-être Hollande) mais à la place du matador! Il trépigne mais le taureau ne sort pas de son enclos!
 

Bocage vision au "Pays des soviets"...

Imprimer PDF

Communauté de communes communiste: Les préliminaires sont fumantes et une certaine euphorie règne. L'ancien président du Conseil général communiste rêve du poste de Président de la comcom à majorité communiste. Pauvres contribuables, ils vont payer la note d'une présidence offerte au PC par le Préfet.

Les compétences de la comcom Bocage bourbonnais sont bien légères en comparaison de celles développées par Bocage sud sous la présidence qui me fut confiée pendant 10 ans. Mais cela appartient au passé et depuis juin 2014, Bocage Sud tourne le dos à son avenir!

Au 1er janvier 2017, le brouillard sera épais: des dépenses en plus, des aides de l'état en moins et donc de l'impôt en plus. Parfait rimake de 2012 au plan national.

En résumé, une réunion digne de leur scénario habituel: de l'enfumage!

Premier acte: qui sera Président ? Le plus vieux au 1er janvier 2017 c'est à dire le Michou et JPD au 27 janvier - point de suspens!

Deuxième acte de la réunion, les compétences :
- Bocage sud adaptées aux réalités,
- Bocage bourbonnais conformes aux visions politiques: du fonctionnement.


Troisième acte de la soirée : Présentation des finances hypothétiques avec des dépenses non expertisées pour 2017? Création d'une taxe de séjour pour les hébergeurs touristiques de Bocage Sud!

 

Bienvenue

Quand on est un élu la responsabilité envers ses électeurs est un impératif. Aussi il est un devoir de communiquer avec transparence sur son action par tous les moyens disponibles. A cette fin, au-delà de nos rencontres sur le terrain, j’ai souhaité mettre à votre disposition, sur un site Internet simple et ouvert, des informations sur mes actions ainsi qu'un espace de débat pour bâtir l'avenir ensemble.

Bien cordialement
Yves Simon

Ecrire vos commentaires

Kiss Cliquer en dessous de ma photo sur Actualité/Blog
Embarassed En dessous de chaque article fenêtre "écrire un commentaire" cliquer
Wink Cliquer ensuite sur "ajouter un commentaire"
Smile Dans les fenêtres de frappe indiquer votre nom ou speudo puis dans la grande fenêtre taper votre commentaire
Laughing Valider en tapant dans la dernière fenêtre les lettres ou chiffres proposés en majuscules ou minuscules

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Elections départementales

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé