Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La macronie n’a pas de but...

Imprimer PDF
Avec le plus grand respect pour celles et ceux qui s’accrochent à la macronie, je pense qu’ils sont de plus en plus dans le tourment. 

La France devait réduire ses déficits sous Macron et passer la barre des 3% de déficit par rapport au PIB. L’espoir s’est envolé, pire depuis Macron nous explosons le déficit public. Alors Macron monte au front et jette les 3% à la poubelle; histoire d’échapper à la réalité. Mais 3% n’est qu’un indicateur trompeur pour gens de la haute finance. En réalité et sous Macron nous sommes passés de 75 milliards à 100 milliards de déficits annuels dans le budgets de l’Etat donc dans notre train de vie au quotidien. Mais 100 milliards c’est énorme. Le budget de l’Etat inscrit 400 milliards de dépenses et nous n’avons que 300 milliards pour payer d’où nos 100 milliards de déficits. Le PIB de la France dépasse les 2000 milliards mais cette somme n’est pas à la disposition de Macron. Vous comprenez pourquoi Monsieur Lemaire se déguise en commissaire priseur pour vendre les biens de famille (Française des jeux, aéroports, EDF...) pour boucher les trous que seront toujours là en 2021! D’ailleurs et l’opposition républicaine devrait le dénoncer, plusieurs promesses Macron seront facturées sur le prochain quinquennat.

La réforme des retraites façon Macron ou le tâtonnement permanent, méthode: vous débauchez Delevoye qui est de plus en plus mal car piégé, vous prenez les idées ternes de Bayrou, vous tentez d’opposer les français et vous ne savez plus où vous habitez. Nous préparent-ils une révolution avec la jeunesse unie dans la rue? Le climat s’y prête! À force de manipuler les français avec des médias irresponsables, nous courons à notre perte. Une bonne fois pour toute, peut-on consulter les français sur 3 hypothèses:
- CHOIX 1: on ne change rien mais les conséquences sont directes 
   diminution des salaires nets (assurances retraite en hausse) et moindre progression des retraites pour ne pas endetter les générations à venir
- CHOIX 2:  on recule l’âge de la retraite (alignement européen, Allemagne) avec âge moins élevé pour les femmes et majoration des petites retraites, des réversions et plafonnement de la retraite par répartition.
- CHOIX 3: système par point avec échéancier précis et impacts directs sur les cotisants et retraités actuels et à avenir

Rappel: le budget des retraites 300 milliards
 

Au nom de quelle terre?

Imprimer PDF

Nous sommes à quelques jours du 11 novembre. Il y a 101 ans, l’armistice était signé par le Maréchal Foch au nom de la France après 4 ans d’une épouvantable guerre. Ce conflit mondial a provoqué la mort de 18,6 millions de personnes. Il a décimé les campagnes françaises. La commune de Meillard, peuplée de 750 personnes au début des années 1900, a perdu 34 jeunes soldats dont 4 enfants d’une même famille. Avec le temps, cette guerre représente le premier drame du monde agricole du 20ème siècle.

La seconde guerre mondiale, moins mortifère dans nos campagnes, a montré l’importance du matériel militaire. Après ce conflit, le monde agricole s’est matérialisé progressivement sous l’influence du plan Marschall (1948/1951). Au début des années 1950, la France connait son premier exode rural. Les populations quittent les zones agricoles les plus fragiles et les plus difficiles à exploiter. C’est à cette époque que le Sénateur Aubert crée le mouvement « Gîtes de France » pour tenter de donner une seconde vie au magnifique patrimoine bâti en pierre dans nos campagnes. Il espérait aussi que des devises récoltées éviteraient la désertification des territoires ruraux.

Au début des années soixante (1962), les 6 pays signataires du traité de Rome (1957) engagent une Politique agricole commune. Basée sur des volontés fortes pour sortir de la dépendance alimentaire, cette première PAC est destinée à accroitre les productions, à assurer un niveau de vie équitable pour la population agricole, à stabiliser les marchés, à garantir la sécurité des approvisionnements et à assurer des prix raisonnables aux consommateurs. 

De 1960 à 1970, l’agriculture des 6 pays européens connait un essor extraordinaire. Victime de son succès (importants excédents et prix supérieurs aux prix mondiaux), la PAC connaîtra un coup d’arrêt en 1992 avec un alignement des prix européens sur les prix mondiaux et l’introduction des aides compensatrices très mal vécues. L’énorme difficulté pour nos agriculteurs fut et demeure le niveau des charges et des normes excessives intra Europe, intra France. Cet environnement social, sanitaire et environnemental n’a pastenu compte, et ne tient toujours pas compte, de la concurrence mondiale. En conséquence, le revenu agricole est réduit à néant en France.

Un agriculteur se suicide chaque jour et presque dans l’indifférence générale. Ces entrepreneurs qui mettent fin à leurs jours ne supportent plus l’échec, la difficulté pour faire vivre dignement leur famille, l’oppression du banquier, de l’assureur et du fournisseur. Le film « Au nom de la Terre »montre ce formidable espoir de devenir agriculteur et cette longue descente aux enfers où toute tentative, pour redresser la situation par de nouveaux investissements, se traduit par une dégradation de l’existant.

Mais ce film oublie une chose : pourquoi en est-on arrivé là ? Quel rôle le consommateur a-t-il joué, lui qui veut de mieux en mieux manger, qui décide de tout acheter à bas prix et qui préfère les loisirs ? Quelles origines médiatiques influencent l’agribashing ? Quelles officines, étrangères et françaises, ont intérêt à voir disparaitre l’économie agricole de notre Pays pour la remplacer par des importations non soumises aux règles et normes françaises ? 

Pour l’être humain, la pire des souffrances est la faim. 800 millions d’êtres humains ont faim aujourd’hui. L’évolution de la population, dans certaines régions de la planète, montre que cette situation empire de nouveau. Des pays achètent des terres étrangères pour nourrir leurs populations au risque d’affamer à terme les populations locales. 

Alors, il m’est de plus en plus difficile :

• d’entendre ses attaques quotidiennes non fondées contre nos agriculteurs tétanisés,
• d’oublier le prix qu’ils ont payé pour notre liberté entre 1914 et 1918,
• d’accuser les exploitants agricoles victimes de la recherche et l’industrie,
• d’imaginer des territoires ruraux sans paysans et une France dépendante pour son alimentation humaine.

« CA SUFFIT », les responsables ne sont pas les agriculteurs. Une société qui détruit ses racines, qui ne mesure pas la portée de ses actes, qui est basée sur l’égoïsme présent, cette sociétén’a pas d’avenir.

 

 

Réaction du 7 novembre 2019

Imprimer PDF
Chaque jour, ils embaument notre destin comme s’ils préparaient notre disparition. 
Avant hier avec mise en action ce jour, lutte contre l’immigration illégale. La loi date de 2008 sous Sarkozy. Enfumage!
Une députée LREM de l’Allier s’en prend aux agriculteurs, artisans et commerces qui bénéficiaient de remboursement de taxes carburants : mise en œuvre de la mesure en 2020. Tout ça pour développer le tracteur électrique ou à gaz. En réalité économie pour Bercy qui ne peut pas boucler le budget 2020.
Un député communiste de l’Allier obtient un léger avantage fiscal pour quelques veuves d’anciens combattants mais combien paient
l’impôt sur le revenu? Recettes en moins mais le ministre pouvait corriger plutôt que de faire brouter le député . Attendons le vote définitif.
Hier, j’ai assisté à la présentation du document de travail de la future PAC: DRAMATIQUE! Chute des compensations de 19% avec accroissement des contraintes écolo/ bobos/ gauchos. Je me suis insurgé et ai demandé si cette nouvelle PAC se traduirait par une perte de 25% ou 50% d’agriculteurs (abandons et suicides). Pas de réponse.
Le dicton dit : « On a les élus qu’on mérite! ». Entre inexpérience ou inféodé à un parti qui a vu la chute du mur de Berlin en 1989, les députés de l’Allier sont loin des réalités. Rassurez-vous, ils ont toujours des fakes news style première page d’un hebdomadaire local qui tire « le retour des services publics». Dans cette commune c’est la valse des départs  mais la presse n’est jamais là aux bons moments!
 

Ils génèrent la misère!

Imprimer PDF
Un vrai scandale!
- La Seine Saint Denis est aux mains des communistes français, depuis des années, parti réputé par l’explosion des dépenses des collectivités, en particulier en personnel, socle de leur clientélisme. 
- Le Parti communiste français n’est jamais responsable de ses actes et l’appauvrissement des populations qui en découle est savamment exploité.
- L’argent du contribuable distribué par Macron, ce jour en Seine Saint Denis, est une provocation pour les élus qui gèrent les fonds publics avec parcimonie. 
- Plus les comptes publics sont mal gérés, plus l’Etat va distribuer des euros des contribuables dans des tonneaux des danaïdes!
De multiples territoires ruraux feraient bon usage des fonds distribués par Macron par pur clientélisme.
 

Développement d’une commune rurale

Imprimer PDF
Inaugurations en cascade à Meillard, 1,250 millions d’euros.

Beaucoup de monde était réuni auprès du Conseil municipal pour inaugurer une série de travaux impressionnants pour une commune de 320 habitants. Durant les années 2017, 2018 et 2019, près de 4000€ de travaux auront réalisés par habitant. Pour Yves Simon, il n’y a pas de mystères : « La bonne gestion donne des marges de manœuvre très intéressantes qui permettent de mobiliser différentes subventions. » Près de 500000€ de subventions ont été négociées soit en moyenne près de 50% des travaux hors taxes.
Des travaux qui ouvrent des perspectives
Accessibilité et intégration paysagère
Afin de rendre accessible l’avant de la Mairie et la salle annexe aux personnes souffrant de handicap, la commune a fait modifié le parvis des bâtiments tout en réalisant une intégration architecturale. Les travaux agrémentent l’accueil.
Sécurité
L’accès au secrétariat de mairie nécessitait une mise en sécurité du bureau. Le bureau de l’agent communal a été entièrement reconçu afin de pouvoir surveiller toute entrée de personnes dans la mairie.
Transition énergétique
La commune veille depuis des décennies à ses consommations énergétiques.
En 2018, elle a fait changer les huisseries de la mairie de la salle annexe et d’une des logements annexes.
Le réseau de chaleur était alimenté par une chaudière fuel. La municipalité a décidé de conserver cette chaudière en secours. Une chaudière bois granulés a été installée et le réseau de chaleur a été étendu aux 3 chalets. Pour la commune, l’apport financier correspond au prix d’une chaudière fuel mais le résultat financier n’est pas le même. Pour Yves Simon : « La dépense en combustible est passée de 10000€ à 5000€ an pour chauffer l’école, la mairie, la salle annexe, les 2 logements et les 3 chalets ».
Tourisme et loisirs
La commune a aménagé une auberge en 1992. Afin d’assurer la pérennité de cet établissement, les élus ont fait le choix de faire construire 3 chalets bois classés 3 étoiles, 3 épis. La fréquentation a progressé de 20% en 2019. Les travaux hors taxes se sont élevés à 380000€ VRD compris.
L’ancien terrain de foot n’était plus utilisé. Afin d’offrir aux enfants, aux ados et aux adultes un espace de jeux et de sport, le Conseil a décidé une transformation complète. Ainsi et desservis par de multiples de petits sentiers, ont été implantés des jeux d’enfants, un city stade, un parcours de santé, une aire de jeux aqua ludiques, une tyrolienne, un club house…
 

Bienvenue

Quand on est un élu la responsabilité envers ses électeurs est un impératif. Aussi il est un devoir de communiquer avec transparence sur son action par tous les moyens disponibles. A cette fin, au-delà de nos rencontres sur le terrain, j’ai souhaité mettre à votre disposition, sur un site Internet simple et ouvert, des informations sur mes actions ainsi qu'un espace de débat pour bâtir l'avenir ensemble.

Bien cordialement
Yves Simon

Ecrire vos commentaires

Kiss Cliquer en dessous de ma photo sur Actualité/Blog
Embarassed En dessous de chaque article fenêtre "écrire un commentaire" cliquer
Wink Cliquer ensuite sur "ajouter un commentaire"
Smile Dans les fenêtres de frappe indiquer votre nom ou speudo puis dans la grande fenêtre taper votre commentaire
Laughing Valider en tapant dans la dernière fenêtre les lettres ou chiffres proposés en majuscules ou minuscules

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Elections départementales

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé