Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog Actualité nationale Les taxes "carburant" ont bon dos face à l'incurie budgétaire...

Les taxes "carburant" ont bon dos face à l'incurie budgétaire...

Imprimer PDF

Les français ont-ils le droit de connaître le montant exact des taxes collectées pour la transition énergétique et le montant exact des aides attribuées? La transition énergétique chère aux français semble avoir bon dos! Une escroquerie? A n'en pas douter!

Marc le Fur, vice-président de l’Assemblée nationale, demande un moratoire sur les taxes « carburants » lundi 4 novembre sur BFM. Depuis juin, je suggère cette décision sachant qu'une part des taxes est proportionnelle au prix du baril et donc augmente automatiquement!

La macronie comme la Hollandie tout comme les extrémistes vous laissent supposer qu’ils vous font des cadeaux avec votre argent. Bilan au final, vous payez PLUS. L’astuce réside dans la communication pour faire avaler les pilules. Le « ne nous reculerons pas » de nos gouvernants actuels me fait penser à : « nous n’avons plus de ressorts pour amortir la chute! »

La chariote se fatigue et s’interroge. Nos gouvernants lui racontent de fausses histoires. En réalité, plus tu roules, plus tu produis des impôts. Si demain, tout était électrique et au-delà de la technique de production de l’électricité, nos gouvernants devront penser nouvelles taxations.

Alors et afin de bien culpabiliser les automobilistes, y compris celles et ceux qui ont pour outil de travail le VL ou le PL, nos gouvernants troublent les messages: véhicules électriques, gaz, hydrogène.... Bien évidemment, aucune pollution pour les avions, les tankers, les paquebots de croisière!!!!

Interview creuse de Macron mardi 6 novembre sur Europe 1, du blabla. Le comble du cynisme « l’Etat ne fiscalisera pas les aides accordées par les collectivités celles et ceux qui ont du mal pour financer leurs dépenses énergétiques ». En d’autres termes, l’Etat n’imposera pas les aides des collectivités! Un comble de cynisme.

Quand Macron est au bout du rouleau, il peut dire le tout et son contraire. Il est pour verser des primes "énergie" mais pour la hausse des taxes. Il est pour augmenter les dépenses de l'Elysée mais pour la suppression des parlementaires tout en augmentant le nombre d'attachés parlementaires... Ce n'est pas 3 jours de repos qu'il lui faut, ce sont de longues vacances!

Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé