Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog Actualité nationale Gilets jaunes de bonnes questions

Gilets jaunes de bonnes questions

Imprimer PDF

Le pouvoir pris à son propre modèle, 
Macron a voulu balayer le monde politique tout en étant un politique. 
Les gilets jaunes font oublier les syndicats tout en contestant comme les syndicats. 
Seul soucis pour Macron: pas d’interlocuteur pour négocier tout comme il n’a pas de racines solides pour gouverner avec des députés maquillés « En Marche » en 2017! 
Nous sommes dans une impasse qui peut déboucher sur une révolte.

Le paraître ou la réalité macronienne
En 2017 et avec l’argent du contribuable, Macron avait invité certains Maires à l’Elysée et s’était moqué d’eux en les faisant attendre plusieurs heures et ne s'est pas adressé à eux!
En 2018 et avec l’argent du contribuable, Macron invite des Maires à l’Elysée pour maquiller son reniement de la parole donnée.
On peut comprendre que les Maires soient touchés de visiter l’Elysée mais ils ne serviront que la pub Macron sans rien apprendre de nouveau. 
La France s’est appauvrie depuis l’arrivée de Macron. La politique Macron consiste à multiplier les prélèvements sans discernement mettant en difficultés les ménages les plus fragiles.
C’est ça Macron:Le PARAÎTRE!!!
Vous imaginez bien que le choix des Maires n’est pas le fruit d’un tirage au sort au hasard mais le résultat de sélections orchestrées par les services locaux de l’Etat.
Je vous rassure, je ne suis pas invité, je n’y serai pas allé et puis l’Elysée je connais pour avoir participé à plusieurs réunions de travail mais ça s’était avant Macron. 

Par contre, j’invite Macron à venir à Meillard pour lui montrer comment des élus communaux redressent des comptes publics , comment l’impôt sert à investir et à donner du travail aux entreprises, comment on n’augmente pas les taux d’impôts communaux depuis 1989!

Celles et ceux qui ont connu, qui connaissent des difficultés financières pour faire face aux dépenses existentielles, vivent des angoisses inimaginables. 
Mes parents ont connu des difficultés quand j’étais enfant. Il ne faut jamais oublié d’où l’on vient. Alors, je comprends la révolte de celles et ceux qui subissent les augmentations répétées de taxes décidées par un gouvernement bobo et par une sphère privilégiée.
J’ai apprécié les propos d’un intervenant d’Europe1 qui a déclaré hier matin: « la politique environnementale de la France est une politique de riches ». 

La France ferait mieux de régler sa dette et d’équilibre ses comptes. Aujourd’hui, certains politiques bobos carriéristes veulent que la France soit exemplaire dans le domaine de l’environnement. Cet idéal est budgétivore et nous conduit tous à la ruine! 

La transition énergétique un argument politicard mais un gouffre financier qui tue la compétitivité française. Le faible prix de revient du nucléaire français finance l’éolien, le photovoltaïque... Les français paieraient moins cher leur électricité si elle était uniquement d’origine nucléaire peu polluante.

La taxation des carburants au prétexte de la transition énergétique est un leurre de première grandeur! L’augmentation ira financer la suppression démagogique de la taxe d’habitation et les hausses des dépenses publiques dérivantes depuis l’arrivée de Macron.

L’arrogance monte en puissance en macronie et le pire est à craindre.

Pour les français qui bossent et qui ont bossé, seules les hausses des taxes sont enregistrées et décourageantes! 

Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé