Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog Actualité nationale Principaux articles de janvier du 1er au 31

Principaux articles de janvier du 1er au 31

Imprimer PDF
La violence ne résout rien, elle appelle d'autres violences. Sans aucune hésitation toute violence est condamnable.
Comment sortir de la situation actuelle? 
Les commissions envisagées risquent de rien changer, les caisses sont vides et il n'y a pas de grains à moudre. 
Toute promesse sera fausse car non financée par des réserves financières. Le retour de l'ISF serait le retour d'une erreur payée par nous car moins nous sommes de contribuables à payer plus cela coûte cher à ceux qui restent, les très riches peuvent partir y compris avec leurs tableaux non imposables!
Plus le gouvernement et le président de la République se drapent dans le rôle de défenseurs de la République, plus ils focalisent les esprits et attirent les critiques avec des élections non représentatives en 2017!
La très grave faute du macronisme c'est d'avoir fait "table rase" du monde politique et des corps intermédiaires. Manque d'élus d'expérience, plus d'interlocuteurs susceptibles de calmer le jeu.... Et c'est la chienlit avec un peuple perdant!
Très franchement, un retour au calme passe par un retour aux urnes par des législatives anticipées donc une dissolution de l'assemblée nationale.
 
 Les propos maladroits et provocateurs de Macron, de Griveaux, de Castaner... Ils ne sont pas "tout puissant" et relancent la contestation qui repose sur des réalités devenues insupportables par plus de 50% des français. 
Les français n'en peuvent plus de payer toujours plus pour satisfaire des promesses électorales déstabilisantes surtout quand Macron nous a expliqué qu'il fallait virer le monde politique actuel pour rêver!
Les slogans des manifestants trouvent leurs origines dans la calamiteuse politique conduite par Hollande/Macron et dans le débauchage des Bayrou/Philippe par Macron. Ces gens connaissent la réelle situation de la France, pourquoi ont-ils privilégié leur carrière politique sans penser à la Nation?
La potion magique Macron tourne au vinaigre, seul Astérix peut encore y croire mais Obélix s'est toujours interrogé sur son effet durable. D'ailleurs la potion n'est pas éternelle!
 
Je me souviens de ce dîner à Moulins où le triste Bruno Lemaire n'avait pas été capable de discuter avec une personne présente, sans doute trop intelligent comme il s'est déclaré être!!!! 
Ce matin cet énarque avide de pouvoir s'est déclaré incapable de mettre en place la réforme de la taxe d'habitation pour les revenus moyens. Les rangs des gilets jaunes n'ont pas fini de grossir!
Le macronisme c'est la certitude de l'incertain!
 
 Je ne sais pas vous mais le rodage des gens intelligents de Bercy n'est pas concluant au sujet du prélèvement à la source. 
J'ai eu la chance de travailler dans différents secteurs rattachés à différentes caisses de retraite et de continuer de bosser. 
Eh bien Bercy est pommé car pour eux un salarié n'a qu'une seule source de revenus!!! C'est ça l'énarchie qui peut conduire à l'anarchie !!!
Il aurait été trop facile de prélever sur un seul revenu! Il leur faut justifier la conservation des effectifs de Bercy!
 
 Bernard
Tout d’abord un grand MERCI et toute ma RECONNAISSANCE pour St Pourcain, pour les communes environnantes et pour l’Allier.
Mais, je veux te dire, rien n’est fini et l’avenir est tellement indécis!
Compagnon de combat avec nos qualités et nos défauts, avec nos accords et nos désaccords, j’ai toujours admiré ta determination et ta spontanéité. 
Les premières qualités d’un élu résident dans son temps d’analyse, sa capacité d’adaptation et de décision.
Comme me l’a souvent dit Michèle Alliot Marie, les Français ont besoin d’un chef. Le prétendre est une erreur mais le devenir est la plus grande récompense. Cette reconnaissance est la tienne.
Merci encore et à tes côtés pour de nouveaux combats.
Yves
 
 La fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’Etat et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté, voilà les 4 sujets choisis par le Président de la République pour faire cesser le mouvement des gilets jaunes. 
Premier avis après la lecture du courrier présidentiel: UN PEU JUSTE, UN PEU COURT!
En présentant chaque sujet, le Président encadre la réflexion pour réduire l'approfondissement des sujets. Il faudrait partager le CONSTAT.
Sans se poser la question du possible financièrement, le Président veut satisfaire des ambitions très coûteuses.
Je suis profondément choqué par son exposé sur la citoyenneté, les élus sont jetés en pâture, pas digne d'un Président! 
Alors globalement GRANDE DECEPTION, la Présidence de la République est tombée bien bas et ne s'en relèvera pas. De la hauteur, de la hauteur Monsieur le Président! Vous pouvez jouer dans la cour mais les français n'attendent pas CELA d'un président. 
Comment promettre des réformes avec les déficits actuels monumentaux? Vous évoquez la création de richesses mais c'est un sujet prioritaire qui devrait faire débat pour sensibiliser les français. Il faut comprendre que sans richesses nouvelles, l'appauvrissement des français se généralisera par l'accroissement des prélèvements!
J'ai comme l'impression que la bouteille à moitié vide est devenue la perspective présidentielle; pas encourageant du TOUT!
 
 Quand plus rien ne fonctionne dans notre République vous retrouvez un Président au milieu d'un gymnase avec des élèves triés sur le volet par les services de la dite République. Pour certains maires politisés, il faut se montrer à un an des élections sachant que les paroles de Macron n'engagent que les auditeurs. Mais une question:
Les Maires sont-ils devenus les serpillières de l'Elysée? On les plonge dans les eaux du pouvoir, on les trie et les invite à l'Elysée pour faire taire un Congrès. On les appelle à la rescousse pour endiguer la révolte des gilets jaunes...
Mais, on tord la serpillère en baissant les dotations financières, en réduisant les pouvoirs, en augmentant les responsabilités, en ne les assistant plus au niveau des conseils financiers, en oubliant la desserte numérique et téléphonique....
À mes collègues Maires, attention la serpillière s'use plus vite en la pressurant plus fort et plus souvent. Chat échaudé craint l'eau froide!
 
 Extrait d’un article de Capital de février 2017
.... « Au-delà des montants faramineux (en millions d'euros), ce qui est intéressant, c'est la hiérarchie entre les uns et les autres, parfois inattendue. Sans surprise, H20, la société de Cyril Hanouna, fait la course en tête avec 50 millions d'euros pour la saison en cours : il s'agit du fameux contrat sur cinq ans signé par Vincent Bolloré, le grand patron du groupe Canal+, pour garder la star de C8. Derrière, Nagui pointe à 32 millions d'euros avec Air Productions. Mais, plus surprenant, Yann Barthès devance ensuite Arthur : Bangumi, la société dont le premier est co-actionnaire et qui produit Quotidien pour TMC ou le magazine culturel de France 2 Stupéfiant !, dégage un chiffre d'affaires estimé de 27 millions d'euros, contre 14 millions pour la nouvelle structure d'Arthur, Satisfaction (Vendredi tout est permis !, Diversion…). Autre surprise de cette enquête : Michel Drucker, dont on oublie souvent la casquette de producteur, n'est pas si loin d'Arthur avec 9 millions d'euros estimés pour sa société, DMD. “Moyen parmi les gros, comme Patrick Sébastien”, note Capital.
Schiappa comme Macron aime le pognon de digue!
 
Un article qui fait bondir plus d'un démocrate en Bocage bourbonnais! 
Qu'une élue communiste s'en réfère à Simone Veil est une récupération grossière pour un parti qui a soutenu la multiplication des goulags! C'est sous Chirac et avec l'appui de Chirac que l'IVG a été adoptée! 
Les hôpitaux du Bocage n'ont pas attendu et ne doivent pas grand chose à l'élue communiste! Et que dire de la ruine constituée par l'ancienne maison de retraite du Montet? 
Le succès de l'élue communiste: avoir battu Yves Simon qui lui avait gagné le canton après 72 ans de communiste, pour lui ce fut une vraie victoire et un vrai changement local!!! La victoire de l'élue communiste fut celle du mensonge et de la calomnie pour quel résultat aujourd'hui? La disparition du canton du Montet et l'abandon du territoire Bocage sud. 
Il y a des victoires qui sont de vraies défaites pour les citoyens avides de promesses et de désespoir! 
A Cressanges Véronique BERR a révolutionné la commune par la multitude de projets réalisés, l'élue communiste gère aujourd'hui les affaires courantes. 
Et puis cerise sur le gâteau: la RCEA! Gayssot, l'ami de l'élue communiste, avait promis la RCEA en 2x2 voies en 2000!!! Grâce à Simon le dossier 2x2 voies a été réouvert en 2005 preuves écrites à l'appui! D'ailleurs dans l'ancienne circo de Simon, la majorité RCEA est à 2x2 voies, cela serait un hasard?  Aujourd'hui, les choses traînent et l'élue communiste n'a pas été fichue de conserver l'aire de service qui devient une banale aire de repos!
Eh oui, il reste en Bourbonnais une tradition communiste où l'essentiel est d'être élue sans obligation de résultat.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé