Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog Actualité nationale La macronie n’a pas de but...

La macronie n’a pas de but...

Imprimer PDF
Avec le plus grand respect pour celles et ceux qui s’accrochent à la macronie, je pense qu’ils sont de plus en plus dans le tourment. 

La France devait réduire ses déficits sous Macron et passer la barre des 3% de déficit par rapport au PIB. L’espoir s’est envolé, pire depuis Macron nous explosons le déficit public. Alors Macron monte au front et jette les 3% à la poubelle; histoire d’échapper à la réalité. Mais 3% n’est qu’un indicateur trompeur pour gens de la haute finance. En réalité et sous Macron nous sommes passés de 75 milliards à 100 milliards de déficits annuels dans le budgets de l’Etat donc dans notre train de vie au quotidien. Mais 100 milliards c’est énorme. Le budget de l’Etat inscrit 400 milliards de dépenses et nous n’avons que 300 milliards pour payer d’où nos 100 milliards de déficits. Le PIB de la France dépasse les 2000 milliards mais cette somme n’est pas à la disposition de Macron. Vous comprenez pourquoi Monsieur Lemaire se déguise en commissaire priseur pour vendre les biens de famille (Française des jeux, aéroports, EDF...) pour boucher les trous que seront toujours là en 2021! D’ailleurs et l’opposition républicaine devrait le dénoncer, plusieurs promesses Macron seront facturées sur le prochain quinquennat.

La réforme des retraites façon Macron ou le tâtonnement permanent, méthode: vous débauchez Delevoye qui est de plus en plus mal car piégé, vous prenez les idées ternes de Bayrou, vous tentez d’opposer les français et vous ne savez plus où vous habitez. Nous préparent-ils une révolution avec la jeunesse unie dans la rue? Le climat s’y prête! À force de manipuler les français avec des médias irresponsables, nous courons à notre perte. Une bonne fois pour toute, peut-on consulter les français sur 3 hypothèses:
- CHOIX 1: on ne change rien mais les conséquences sont directes 
   diminution des salaires nets (assurances retraite en hausse) et moindre progression des retraites pour ne pas endetter les générations à venir
- CHOIX 2:  on recule l’âge de la retraite (alignement européen, Allemagne) avec âge moins élevé pour les femmes et majoration des petites retraites, des réversions et plafonnement de la retraite par répartition.
- CHOIX 3: système par point avec échéancier précis et impacts directs sur les cotisants et retraités actuels et à avenir

Rappel: le budget des retraites 300 milliards
Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé