Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog Actualite locale Le département de l'Allier sous tranquilisant ?

Le département de l'Allier sous tranquilisant ?

Imprimer PDF

Les gouvernements de gauche avec la loi Chevènement sont à l’origine des intercom-munalités qui prélèvent l’impôt. Les Conseils régionaux de gauche imposent l’existence de Pays virtuels dans lesquels plus personne ne croit. Pour les contribuables, la multiplication des structures publiques se traduit par l’augmentation des prélèvements obligatoires.

Dans ce contexte et à une période où il faut régler les taxes locales, la sphère parisienne relance le débat sur le millefeuille des collectivités françaises. Bien sûr et cela semble normal, les élus défendent les collectivités où ils siègent mais, faut-il continuer d’empiler les structures ? Il convient de s’interroger sur l’efficacité réelle de l’impôt en terme d’aménagement du territoire et de présence économique sur ces territoires.

Dans ce contexte, la lettre alarmante du Président du Conseil général, transmise aux maires de l’Allier la semaine dernière, semble très exagérée et elle est fondée sur la rumeur. Se défendant d’avoir un esprit corporatiste, le courrier du Président s’adresse à des élus qui n’ont pas le pouvoir de légiférer contrairement aux députés et aux sénateurs.

Au sein des conseils municipaux, de nombreux élus siègent par dévouement et ne souhaitent pas la politisation des débats. En leur demandant d’approuver une motion politique sur un sujet qui n’a fait l’objet d’aucun débat au parlement, ils ont l’impression d’être soumis à une manœuvre.

Le Conseil général serait-il en panne d’idées ? Les Rendez-vous de l’Allier laissent perplexes beaucoup d’élus. Les réunions militantes de fin de soirée font apparaître de nombreuses utopies. Une fois de plus « assises, rencontres, rendez-vous…» représentent beaucoup de temps dépensé et reflètent l’absence de perspectives réalistes et la différence entre le discours soporifique, les promesses et l’exercice du pouvoir.  

Le département Allier doit affronter ses réalités, sortir d’une approche passéiste et faire confiance à des acteurs économiques qui ont besoin d’avenir ! (intégral de l'article transmis à la presse)

Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 
moulinois  - et nous dans tout ça ?   |2008-10-14 17:29:25
au lieu de voter des motions qui ne servent à rien si ce n'est s'orgueillir
auprès de ses "camarades" que l'on conteste la politique du
gouvernement, la majorité communiste au CG devrait mettre en oeuvre une
politique départemental beaucoup plus dynamique.
Il faut supprimer des
échelons. N'importe quel gouvernement, de droite comme de gauche, serait
confronté à cette question dans l'intéret des français.

Mr Dufrègne,
arrétez la récupération politique permanente au lieu de proposer.

Mr
Dufrègne, arrétez de crier à la mainmise du pouvoir central sur les médias
(surtout quand on voit que sur les trois premières page d'un hebdomaire
bourbonnais vous figurer sur chaque page.

Mr Dufrègne, arrétez de dépenser
notre argent dans des campagnes de publicité à votre gloire comme vos
collègues de gauche à la région (refonte de reflet d'allier par exemple)
pierre   |2008-10-15 18:12:45
il est quand même terrible que le président du CG ne puisse pas faire une
intervention sans contester à chaque fois la politique de Nicolas Sarkozy. A ce
niveau la, ça se soigne.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé