Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

Bouteille à moitié pleine, quel changement?

Imprimer PDF
La ligne politique gouvernementale de la macronie est claire et elle est relayée chaque jour par les médias: "la France de Macron ne voit que des bouteilles à moitié pleine et non à moitié vide". 
C'est tant mieux et je l'ai souvent réclamé par le passé y compris durant les crises mondiales de 2008 à 2011 où la France s'en est bien sortie par rapport à d'autres pays. 
Positiver l'info a une influence sur l'opinion et les comportements et donc il faut s'en réjouir mais exagérer la réalité peut déboucher sur de graves désillusions.
Dernier exemple en date, Blanquer a été bon hier soir à la TV selon les médias mais sous Sarkozy tout était mauvais quand Blanquer était un proche conseiller. 
Et puis positiver l'information à outrance c'est préparer l'opinion aux réformes même mauvaises, le communisme excelle dans ce domaine!
 

Tout brille sous Macron!!!!! Enfin pas tout à fait....

Imprimer PDF
Selon le journal Libération: LA VERITE?
"Emplois précaires 
Au total, le nombre de chômeurs en catégorie A s’élève, fin 2017, à 3,45 millions en France métropolitaine (3,70 millions avec les Dom). Sur l’ensemble de l’année, il n’aura baissé que de 16 000 (-0,5%). Soit, là encore, une quasi-stabilité, alors que la croissance devrait atteindre, en 2017, près de 2%. En ajoutant les catégories B et C, le nombre d’inscrits est même en hausse sur l’année de 149 000 inscrits (+2,7%) ! Bref, la reprise, même de plus en plus vigoureuse, peine à faire décroître le nombre de chômeurs. Et quand elle y parvient, c’est visiblement par des emplois précaires."
Interrogeons-nous sur l'intox médiatique et sur les sorties de chômeurs non indemnisés? 
La vérité, il faut mesurer le nombre d'actifs recensés au niveau des charges sociales encaissées!
 

Ou est l'avenir?

Imprimer PDF
Mardi soir et par temps très neigeux, une réunion de la comcom du Bocage Bourbonnais s'est tenue au Montet jusqu'à minuit (rentrée à 20km/heure). Dirigée par une majorité communiste et pour cette comcom, le temps est au clientélisme. 1,8 millions d'euros pour une maison des services publics à Bourbon, 900 m2 construits ou aménagés car aucune étude de faisabilité de l'investissement ni du futur coût de fonctionnement n'est disponible, ils travaillent au pif. 

Cette communauté a été dessinée par les services préfectoraux pour satisfaire l'ex President du Conseil général. Depuis, il est devenu député et a desserté les rangs communautaires en 2017 pour y installer son attaché parlementaire. Elle est ruinée et elle se lance dans des dépenses surdimensionnées.

Dans ce secteur, on ne cesse de vanter l'attrait touristique de Noyant, pas un centime d'investissement pour restaurer les ruines des bâtiments de la mine, pourtant près de 2 millions d'aides accordées par Wauquiez (Région) et Riboulet (département) pour les 3 ans à venir!

Le festival "classique en Bocage", créé sous ma présidence et récupéré par l'actuel Président, pourrait être mis sous la tutelle d'associations amies et pourrait concerner les communes une fois tous les 3 ans.

Les 14 communes de l'ex territoire de Bocage ne trouvent pas grâce aux yeux  de la majorité actuelle, pas un investissement prévu sauf pour la réserve naturelle de Châtel qui n'accueille que des adeptes de notre Dame des Landes !

À l'heure où il y a urgence pour sauver l'économie de nos territoires ruraux, en Bocage Bourbonnais on fait de la politique politicienne et on conduit l'avenir les yeux fixés dans le rétroviseur et pensant, avant tout, à la camaraderie!
 

60 ans en arrière

Imprimer PDF
Le meilleur matheu de France (excusé du peu mais député En Marche) réinvente les bûchettes pour apprendre à compter! Soudain, je me souviens de mes bûchettes à l'école communale! Alors la macromanie n'a plus de limite à Europe1! Ou s'arrêteront les délires?
 

Un vrai politicard

Imprimer PDF
Avec attention, j'ai lu ce post sur Facebook relevant la réalité d'un comportement politique trompeur. Présent aux côtés des agriculteurs qui manifestaient la semaine dernière en Allier (récupération oblige), le député communiste de Moulins se livra quelques instants plus tard à une analyse hélas bien réelle dans le style: "présent oui, défenseur non," "la situation agricole actuelle c'est de la faute du syndicalisme (supposé à droite)" et "puis défendre les paysans c'est défendre les gros!". À mes amis agriculteurs prêts à cirer les pompes d'un député sans pouvoir législatif, je conseillerai la prudence mais l'expérience politique m'a appris que la sincérité était moins bien traitée que la trahison!
 

Sauve qui peut?

Imprimer PDF
Macron ordonne à Schiappa de sortir de son silence pour voler au secours d'Hulot. Voilà comment la macronie se prend les pieds dans le tapis politique. Schiappa discréditée, "pas grave-pas peur", Hulot doit rester ministre coût que coût!
 


Page 9 de 374

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé