Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

Un vrai fonds de commerce

Imprimer PDF
La culture des peurs est une surenchère au quotidien. Ce matin des chercheurs, qui n’ont plus rien à chercher et qui n’ont pas trouvé, pronostiquent +7° à la fin du siècle et tout ce qui s’en suit!
Je me permettrai de préciser que la France est très peu voire pas responsable, regardons en Inde, en Chine, au Bangladesh, en Afrique, en Amérique du Sud....
Je le déclarais hier à Paris lors d’un Conseil d’administration, la haute administration française qui dirige les politiques ne croit pas en la politique de transition écologique qu’elle a défini et pour preuve:
- elle pousse à la production d’énergies renouvelables et ne s’intéresse pas à l’injection de ces énergies sur les réseaux, point bloquant pour tout développement,
- elle pousse à l’utilisation de véhicules plus propres et n’accompagne pas la gestion des réseaux d’alimentation (bornes électriques, station GNV...)
- elle pousse à développer des schémas qu’elle taxe à outrance,
- elle pousse à réfléchir à l’organisation territoriale de la transition énergétique et elle définit des schémas sans concertation qui aboutissent à l’anarchie sur le terrain et à des impasses à très courts termes...
Permettez-moi de dire à tous ces politiques de salon, y compris messieurs Hulot et Jadot, et à la haute administration que la politique sur l’environnement se définit sur le terrain loin des enjeux purement politicards. 
Monsieur Macron ne l’a pas compris semble-t-il et devient exploitant de la surenchère à quelques semaines des municipales. Mes propos tenus devant plusieurs parlementaires et responsables départementaux ont été très appréciés hier à Paris.
 

La réalité en face

Imprimer PDF
En France, il est quasiment impossible de parler immigration sans se faire stigmatiser. Le bon sens n’a plus de sens. 
Une question: le contribuable français pourrait- Il connaître les dépenses réelles liées à l’immigration? Je pose cette question simplement pour réfléchir. 
- Ne serait-il pas plus humain d’aider les pays d’où viennent les migrants plutôt que d’enrichir des mafieux/trafiquants? 
- Ne serait-il pas plus humain de développer l’économie de ces pays plutôt que de parquer les migrants en leur interdisant de travailler?
Les communistes chinois, devenus très capitalistes, l’ont bien compris et il préfèrent faire travailler des éthiopiens à 23€ par mois que d’accueillir des éthiopiens. 
Osons penser que les dépenses françaises liées au mouvement planétaire de migration représentent 690€ par mois et par être humain (indemnités, logement, sécurité, migrants mineur...) cela équivaut à 30 mois de salaires en Éthiopie soit 2,5 ans.
En France, l’immigration sert un débat politique stérile et notre façon d’agir ne respecte pas la dignité humaine.
 

Agir sans entrave: est-ce possible ?

Imprimer PDF

A quelques mois des municipales pour des personnes désœuvrées, avides d'exister et de pouvoir, tout est bon prétexte. La presse s'en fait l'écho, amplifie l'info ou li'intox sans grande objectivité et le profiteur est en embuscade . Nous allons vivre des mois bien pénibles où la démocratie sera de nouveau mise à mal aux profit de malveillants!.

 Un peu agacé par l’hyper administration de notre Pays. Message transmis à un parlementaire à cet instant:

« Merci pour ta mobilisation 

Petit rappel: l’article L2121-29 du CGCT de la loi Notre conserve la clause générale de compétence aux seules communes. Fort de cette capacité, il me semble indispensable d’exprimer un soutien social local à une profession au bord de l’abîme. La décision du gouvernement ne règle rien (avance sur aides pour des dépenses supplémentaires) et le pire arrivera juste avant les municipales. L’Etat explose ses déficits, les régions et les départements n’ont plus fric. Certaines communes peuvent agir.

En 2003, j’avais obtenu pour l’agriculture de l’Allier le plus gros chèque délivré par l’Etat. Premier vice président du CG, j’avais mobilisé 1,4 millions d’euros et j’avais obtenu 1,4 millions d’euros d’annulation de charges sociales MSA. La situation est plus grave aujourd’hui. Le Président du CD n’a pu que libérer 300000€ un peu plus de 100€ par exploitation. 

Alors l’aide de la commune de Meillard ne pénalisera personne et chacun est à sa place. Un parlementaire doit aussi veiller à éviter des entraves inutiles. C’est l’objet de ma demande. Je vais déposer ma délibération et Bercy est informé ainsi que les réseaux sociaux et les syndicats.

Merci, Yves »

 

articles de la première quinzaine de septembre 2019

Imprimer PDF
L’Agriculture bashing me rend méfiant face à la bêtise humaine. Ce matin, comme à différents moments de la journée, les khmers verts sont à l’antenne. 
Reportages savamment ciblés (ne sont reproduits que les interviews complaisantes), les enfants deviennent la proie des théories des khmers verts. 
Ce matin un institut écolo représenté par une khmer verte est interrogé par un bienveillant journaliste d’Europe 1. La théoricienne de la pensée khmer verte a ciblé de jeunes enfants (une honte l’exploitation des enfants comme vecteur de pensée) en sélectionnant des réponses bien naïves sur le repas végétarien à l’école au passage en faisant stigmatiser l’élevage productif, les abattoirs, en ne parlant jamais des productions d’oxygène de l’agriculture... ces vieux refrains d’une dictature verte sont omniprésents sur les ondes.
Si les enfants sont la cible de la pensée khmer verte ce n’est pas un hasard car cette pensée sait qu’elle peut mieux endoctriner dès le plus jeune âge. 
Attention danger pour les années à venir car le mal sera enraciné. Les parents doivent s’opposer au mode dictatorial de la pensée khmer verte. Ces gens là ne sont pas de doux agneaux mais des destructeurs de destin. Les khmers rouges ont assassiné 1500000 cambodgiens!
 
 Agri Bashing sur Tf1 ce soir comme de coutume, le sujet: les arrêtés municipaux anti agriculture (tous annulés mais Tf1 en fait sa Une, scandaleux!).
Personnellement, je suggèrerai aux agriculteurs victimes de ces arrêtés démagogiques, teintés de campagnes électorales 2020, de planter des ronces et des orties autour des villages et surtout de ne pas les désherber. 
De beaux villages écolos envahis de ronces et d’orties seront très attrayants, enfin pas pour moi!
 
 Voilà le paysage qui se dessinera autour des villages des communes qui choisiraient la friche à la place des cultures. Les arrêtés municipaux annulés et les déclarations « attrapes tout » du gouvernement n’ont pas pensé aux lendemains qui déchanteront à l’image de la macronie.
Mais la politique politicarde pense après. Ils interdiraient par arrêtés, ils réglementeront par ordonnances, ils obligeront l’entretien improductif... et voilà pourquoi notre Pays vit sous le régime des règles et des normes. Pompidou avait dit: « arrêtez d’emmerder les français! »
 
 Agri Bashing de TF1 ce soir: construction d’un collège à proximité de vignes du bordelais. Madame le Maire PS pense à ses municipales mais pas aux vins de Bordeaux qui font la richesse de cette région. Le vrai sujet: faut-il arracher des vignes anciennes ou construire le collège ailleurs? La média sphère a choisi l’arrachage des vignes en toute impartialité ou le passage en bio! La subjectivité de la média sphère prise en flagrant délit !
 
Le monde agricole et tout particulièrement l’élevage de bovins et d’ovins de plein air est en danger d’existence. 
Pendant que certains politicards souhaitent l’atrophier, le contraindre tout en le stigmatisant, le Conseil municipal de Meillard de ce soir, et sur proposition de son maire, vient d’adopter un dispositif financier qui aidera à l’achat de foin et de paille.
Selon la taille de l’exploitation, l’achat de 30 à 50 tonnes sera accompagné d’une aide communale significative.
Cette initiative se fera au titre de l’accompagnement social. N’hésitez pas à partager cette information.
 
 
 

GAFA: tueurs d’economje!

Imprimer PDF
Quand nos chers médias agissent chaque jour contre l’économie de notre pays et donc pour la perte de recettes sociales et fiscales. 
Ce soir, une chaîne fait la promotion d’Airbnb qui ne paie ni charges sociales ni impôts en France. 
Une autre chaîne fait la promotion du steak végétal à base d’OGM qui à terme se traduira par des déserts français synonymes de ruines. 
Une troisième chaîne fait la promotion d’une association financée par les USA  qui voudrait fermer nos abattoirs et supprimer des millions d’emplois. 
Ainsi, nos médias irresponsables ruinent notre pays et vivent grassement!
 

Retraite: entre certitudes et incertitudes

Imprimer PDF
L’entrée au gouvernement de JP Delevoye est-elle un nouveau piège de la macronie? J’ai beaucoup apprécié cet homme politique quand il fut président de l’association des Maires de France et ministre. Depuis, son parcours est un déroulé de carrière plus personnel: président désigné du Conseil économique et social par la droite, macronien contre son camp politique. 
Aujourd’hui, il est l’otage de Macron comme d’autres le sont à Bercy ou ailleurs. Il fait partie de cette droite qui s’assoie pour partager une part du gâteau. 
Je ne suis pas sûr que JP Delevoye soit totalement convaincu par le type de réforme voulue par Bayrou et Macron. D’ailleurs, il a menacé de quitter sa mission avant d’être piégé par sa nouvelle nomination en qualité de Ministre de la macronie, ce type de nomination qui vous rend prisonnier car vos anciens amis se sentent trahis.
Pourtant, la France a besoin d’une vraie réforme de son système de retraite car les français s’arc-boutent sur des soi-disants acquis sociaux qu’ils ont de plus en plus de mal à financer. Les retraites ne sont financées ni par l’Etat, ni par le gouvernement mais bien par le travail des actifs de moins en moins nombreux proportionnellement. 
De plus les recettes sociales sont soumises à l’évasion (GAFA en particulier ..) Pour maintenir son régime de retraite utopique, les prélèvements obligatoires battent tous les records en FRANCE que ce soit au niveau des salariés, des retraités, des entreprises... Nous perdons de la compétitivité économique et nous explosons notre dette publique pour que l’Etat (c’est nous) finisse ses fins de mois.
La science, notre médecine, nos agriculteurs... nous permettent de vivre plus longtemps et l’espérance de vie ne cesse de progresser augmentant ainsi le nombre de retraités.
Tout le monde progressiste est d’accord sur le constat mais là comme ailleurs les français refusent d’affronter la VÉRITÉ.
Alors et après le cataclysme d’une gauche irresponsable en 1981 (abaissement de l’âge de la retraite pour se faire élire), des réformes sont engagées depuis 1993 mais à vitesse d’escargots. 
Delevoye veut transporter l’escargot sur un autre chemin où l’herbe serait plus verte mais les financeurs ne changent pas. Le principe macronien (retraite à point) pourrait changer mais dans combien d’années et la maison brûle (allusion au propos de J.Chirac). 
Le temps perdu accentue les difficultés. Pourquoi la France refuse-telle de regarder la vérité: le mauvais équilibre entre effectifs d’actifs et de retraités? 
Une vraie réforme doit améliorer la situation et la rende pérenne. Nous gaspillons des milliards pour des peurs souvent imaginaires et nous sommes incapables de faire comprendre que la réforme des retraites s’adresse au porte monnaie des français : un juste équilibre entre cotisations sociales des actifs et retraites décentes!
 


Page 1 de 391

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé