Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

RIFIFI entre CGT et CG

Imprimer PDF

Le quotidien local s'est fait l'écho des critiques adressées au Conseil général par les représentants CGT des personnels techniques des collèges. Evidemment, le Président du Conseil général a envoyé au feu son dévoué Directeur. Ancien syndicaliste, le Président aurait-il apprécié qu'on lui envoie un administratif?

Il est plus facile d'être présent chaque jour dans la presse ou d'organiser des rencontres. Pendant ce temps là, le Président et sa majorité font oublier leur immobilisme, leurs plans de rigueur (même pour la CGT)... Parfois, il est plus facile de manisfester que de diriger!!! 

 

Ne touches pas à ma commune!

Imprimer PDF

L'argument développé par l'actuel Conseil général de l'Allier (Touches pas à mon département) peut-il se retourner contre lui? Fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais!!!

Certainement, car la liberté des petites communes est menacée par le plan de rigueur annoncé par le Président et ses vices présidents. Moins d'actions financées par le Conseil général, plafond des aides publiques ramené de 80 à 50%, intrusion dans la gestion communale et en particulier au niveau de la fixation des taux d'imposition... sont des actes graves qui risquent de réduire à néant l'investissement des communes les plus pauvres.

Les réactions des élus municipaux se font de plus en plus vives, y compris à gauche. Rejoignez nous pour résister à un plan de rigueur qui tue l'initiative communale et l'emploi de nos petites entreprises.

 

Liberté d'expression

Imprimer PDF

Vous êtes nombreux à visiter mon Blog, entre 30 et 50 visites uniques par jour, je vous en remercie. A croire que les informations divulguées dérangent certains internautes. Pour la Xème fois, une tentative de piratage a échoué. Pendant quelques heures et suite à l'appel de mon blog, vous avez eu en réponse une page blanche.

Les censeurs sont tenaces mais nous nous réservons tout droit de poursuite. Actuellement, la gauche souhaite faire taire ceux qui dérangent: Paris, Francofolies...

Cette tentative de nous réduire au silence nous laisse très sereins. Nous continuerons d'exercer notre libre expression.

 

Intégralité du communiqué transmis à la montagne le 2/07/2009

Imprimer PDF

Le rééquilibrage démographique des circonscriptions est inscrit dans la constitution. Je suis attaché au respect de notre constitution qui a permis le redressement de la France. Il faut savoir que les élections législatives ont été menacées d’annulation, à plusieurs reprises, pour non respect du redécoupage des circonscriptions.

A l’époque où la population française dépassait 50 millions d’habitants et l’Allier  plus de 400 000, notre département disposait de 4 postes de députés. Aujourd’hui, notre pays compte 64 millions d’habitants et l’Allier moins de 350 000. La  mathématique est donc simple, un député représente environ 125 000 habitants en France, l’Allier ne peut prétendre qu’à 3 postes.

Tout redécoupage prête à commentaires. Pour ma part, je constate que le redécoupage confortera les 3 villes de l’Allier et partagera les territoires ruraux. N’oublions pas, qu’en Allier un habitant sur 2 vit en milieu ruraL. En France, près de 9 habitants sur 10 vivent en ville d’où une surreprésentation à l’Assemblée nationale du monde urbain. En Allier, les 4 députés actuels résident déjà en secteur urbain.

En terme politique, 1 électeur sur 2 de l’Allier vote à droite mais le mode de scrutin a donné 4 députés socialistes en 2007. Il est donc nécessaire qu’il y ait un rééquilibrage en 2012 pour représenter l’ensemble des opinions. En France, nous cultivons, entre majorité et minorité, l’opposition permanente ! Les électeurs sont souvent déçus après leur vote et boudent les urnes. Je suis inquiet de constater l’explosion du chômage en Allier et j’ai peur d’un isolement. On ne peut pas taper tous les jours sur le gouvernement et s’étonner que les investissements se réalisent ailleurs.

Dans quelques mois, nous aurons de nouvelles échéances électorales. Le monde rural sera-t-il, de nouveau l’oublié ? Je ne le souhaite pas et je ne resterai pas silencieux.

 

Pendant ce temps là !

Imprimer PDF

Le député de la 3ème circonscription pense à 2012, se montre derrière chaque caméra (dans le champ de la caméra de Jean Marc Ayrault), invective quotidiennement le gouvernement et oublie son territoire. Les crédits qu’il obtient sont nuls et comment peut-il en être autrement en agressant chaque jour la majorité. Elu pour lui OUI, élu pour le rayonnement de sa circonscription NON. Une presse parisienne l'annonce candidat aux présidentielles de 2012? Un GAG ou Dédé fait-il des émules!!! Il est vrai que la 3ème a déjà entendu parler de candidat aux présidentielles!

Par ailleurs, le député de la 1ère circonscription a bien du mal à justifier son emploi du temps de parlementaire !

Vous avez dit : « Défense de l’Allier ?», « Quelle défense ?»

 

Les erreurs du passé se paieront-elles un jour !

Imprimer PDF

Les 450 emplois de l’ère MAIRAL (1998/2001) représentent plus de 15 millions d’euros de dépenses par an. L’APA de JOSPIN laisse un déficit de 10 millions d’euros par an. 25 millions d’euros par an, c’est la somme qui manque chaque année au Conseil général depuis 2001. L’endettement s’est emballé et les communes paieront l’addition à partir de 2010.

Quelle morale ? Les communistes et les socialistes devraient payer leurs erreurs de leurs années passées ! Eh bien non,  ils vont commettre une deuxième erreur en réduisant les crédits communaux et en s’attaquant au premier investisseur public français !

 


Page 391 de 394

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé