Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

Le PS dans la tourmente (suite)...

Imprimer PDF

Quel embarras : la motion de Ségolène est arrivée en tête!!! Lionel n'est pas allé voter pour Bertrand. Martine va-elle faire alliance avec Bertrand? Benoît se voit déjà Président!! Les journalistes parlent du cimetière des éléphants. Ces mêmes journalistes indiquent que les téléphones portables vont gémir. Le même jour, Olivier fait meeting pour présenter son nouveau parti (pur fruit du hasard!!!).

Décidément, le PS est dans l'incapacité d'assurer une alternance crédible. Entre l'extrême gauche et le néocapitalisme de DSK, les voies sont multiples et les prétendants se perdent. Dieu arrivera-t-il, là où il est, à réunir ses agneaux égarés??

 

Le PS dans la tourmente

Imprimer PDF

Certains dirigeants socialistes en veulent-ils à DSK? Le président du FMI pratique-t-il le mensonge comme il l'a beaucoup fait en France? Ses ambitions pour 2012 sont-elles affichées? A 480 000€ de salaire par an, DSK gagne l'équivalent de 480 SMIC par an soit 40 ans de vie active !!! Pourquoi se priverait-il?

Le congrès du PS à REIMS sera truffé de motions et les appétits des courants sont aiguisés. Les inimitiés se développent et les accusations de tricheries pour les votes se multiplient! Ségolène a-t-elle bénéficié d'urnes remplies? Au pays des donneurs de leçons on s'interroge? Les 3 plus grosses Fédérations du PS sont montrées du doigt!

Dans tout cela, où est l'intérêt de la France? La LCR a de beaux jours devant elle et l'économie de notre pays attendra!!! 

 

Crise: comprendre les garanties de l'Etat

Imprimer PDF

La gauche et les médias laissent supposer que l'Etat français n'a aucune difficulté pour soutenir les banques et qu'il ne veut pas assurer le financement du RSA et des retraites... Dans le premier cas, il serait facile de trouver 370 milliards d'euros et dans les 2 autres cas il est difficile de trouver quelques milliards!

Simplement, les garanties ne sont pas apporter en argent liquide. Par exemple, les communes de l'Allier et le Conseil général garantissent les emprunts pour la construction de logements sociaux. Ni le Conseil général, ni la plupart des communes ne seraient à même de libérer immédiatement les sommes garanties.

Par contre pour le RSA et les retraites, il faut assurer des recettes financières égales aux dépenses et ceci pour chaque année à venir. N'oublions pas que nos retraites sont payées par les actifs et qu'à toute augmentation de dépense doit correspondre une ressource supplémentaire.

En garantissant le système bancaire français, l'Etat garantit chacun d'entre nous que ce soit pour les comptes bancaires, pour le financement des entreprises ou des collectivités et il garantit ainsi la perennité des emplois.

 

La crise financière et ses origines...

Imprimer PDF

L’économie mondiale est dans la tourmente et la France n’échappe pas à ce séisme même si notre système bancaire est solide. A l’issue de chaque grande crise, des équilibres nouveaux s’établissent. La mondialisation actuelle oblige chaque Etat à plus de transparence dans ses fonctionnements. Cette crise rendra obligatoire des solutions adaptées car l’imbrication des économies est totale.

Le  Président de la République, Président de l’Union Européenne, met toute son énergie pour que la vieille Europe soit en position de force. La position allemande fait apparaître des craintes sachant que ce pays n’est pas épargné par les risques bancaires. La prospérité économique dépend des disponibilités financières.

Quand un américain gagne 100, il dépense 130. Quand un français gagne 100, il dépense 83. L’épargne française sert à couvrir une part des déficits américains depuis des années (Dette américaine ð 5 fois la dette française). Souvenons-nous des positions de Gaulle ! La crise actuelle est celle de la bulle de l’immobilier aux Etats-Unis et des prix pratiqués en France. Est-il normal de vendre 3 à 10 fois le prix de construction !.

Il faut souhaiter, pour chacun d’entre nous, une sortie de crise rapide. 1% de croissance correspond à 150 000 emplois créés. A moins de  2% de croissance, il est constaté une destruction du nombre des emplois.

La position de l’Etat français de prendre une part du capital des banques exposées à des difficultés est une position responsable. Garantir plus de capital pour chaque épargnant correspondrait à un manque de confiance dans notre système bancaire. L’Etat pourra toujours revendre ses parts quand les jours seront meilleurs.

Dans les grandes hypothèses émises : Allons nous payer le pétrole en euros ? La Chine va-t-elle sauver l’économie américaine ? La volatilité des fonds de placement ne doit-elle pas répondre à certaines règles de sécurité pour l’entreprise ?

 

 

La gauche travaille .... la droite s'amuse !!!

Imprimer PDF

A entendre les médias, les courants socialistes travaillent en déposant de multiples contributions pour le Congrès socialiste de REIMS. Seuls les initiés connaissent les motions qui interessent le PS et très peu les français. A vrai dire, ces motions ont pour seuls objectifs : répondre à des débats internes, alimenter la guerre des chefs (masculins et féminins) cacher les divisions et laisser croire en des méthodes révolues. Le facteur occasionnel de Neuilly sur Seine a de beaux jours devant lui, il peut continuer de faire la UNE de la presse en éloignant ainsi la gauche française du pouvoir.

A entendre les mêmes médias, les journées parlementaires de l'UMP se sont déroulées dans les bulles de champagne loin des difficultés économiques et financières. Personne ne peut croire en une telle version des évènements. Bien sûr et au début des journées, la presse a essayé d'opposer Bruno Lemaire (député et ex-directeur de cabinet de Villepin) et Gérome Chartier fidèle du Président de la République. On peut comprendre la carricature médiatique autour du champagne (fleuron français) car l'unité de la droite tranche avec la désunion de la gauche, mais on attendait un compte rendu des débats toujours très intéressants mais jamais relatés. François B ou les autres n'étaient pas là pour lancer de petites phrases assassines et les médias n'ont pas pu en faire leur UNE.

Le Président de la République vient de lancer le débat sur l'avenir de la presse française. Nous sommes très nombreux à souhaiter une presse d'information, impartiale et participative à la vie démocratique. La traduction des présidentielles américaines montre que le bien "penser" est démocrate...

 

SHOW ROYALE

Imprimer PDF
Quelle n'a pas été la surprise des téléspectateurs de voir l'ex-candidate aux élections présidentielles de s'adonner à une prestation digne de grandes messes de prédicateurs américains! Notre pays s'est épargné, en 2007, d'une drôle de dame!
 


Page 373 de 374

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé