Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

Ne pas bafouer sa ligne politique pour électoralisme!

Imprimer PDF

Certains trouvent mes propos durs à l'égard de la politique Macron. Je ne fais pas partie de ces politiques qui fabriquent leurs élections sur de fausses promesses. Ensuite, ils vous expliquent que la situation trouvée n'est pas celle qu'ils avaient imaginé. 
Leur seule réponse est l'augmentation, la création... de taxes et d'impôts. 
Notre Pays a besoin de créer des richesses nouvelles pour diminuer nos recours à l'emprunt de fonctionnement et il faut encourager toutes les initiatives qui vont dans ce sens. 
Macron tente de repeindre la maison France sans changer le crépis envahi par le salpêtre. Celui-ci réapparaîtra quelques mois plus tard. Il faut traiter nos maux en profondeur et les ordonnances paraissent brutales mais elles s'adressent au passé et ne préfigurent pas l'avenir!

Chacun peut s'engager pour le bien public mais pour faire plus et mieux. À mes yeux cela signifie qu'à taxes et impôts constants, les actions conduites seront nouvelles et innovantes.

 

Conséquences et inconséquences?

Imprimer PDF

Comment Hulot et Macron déclarent-ils leur volonté de fermer les centrales nucléaires en France et pourquoi vendent-ils des EPR en Inde? La supercherie élective!!!

Les résidences secondaires représentent le premier secteur touristique de nombreux territoires français, la sur taxation Macron va tuer cette richesse et le désert économique continuera de croître!

La venue d'un soutien de Trump chez les Le Pen, le WE dernier, n'a rien d'innocent! Nos chers médias tapent à longueur de journée sur les résultats démocratiques américains, les américains viennent ridiculiser la presse française en France!

Macronie pas exemplaire, coquinage:
Il soutient Emmanuel Macron, candidat du mouvement En marche, pour l'élection présidentielle de 2017. Chargé d’élaborer le programme énergétique du candidat, il est pendant la campagne présidentielle l'un des porte-parole d'En marche, puis l'un des membres du conseil d'administration de La République En marche et membre de la direction collégiale jusqu'en novembre 2017. Il est nommé par Jupiter président de l’ADEME en février 2018!!!! 
Il se nomme Arnaud Leroy, ex député socialiste (2012/2017) au titre des planqués des français de l’étranger!
Le comportement d’En Marche pas exemplaire!
Ademe: Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

Laurent Berger de la CFDT réclame plus de moyens financiers pour les Ephad. Par ailleurs, le gouvernement a décidé de limiter à 1,2% l’augmentation des budgets départementaux. Les paradoxes des gauches!

 

Agenda semaine du 5 au 10 mars

Imprimer PDF

Lundi, réunion du bureau du relais des gites de France de l'Allier. En 2017, les fréquentations en gites ont battu des records.

Mardi à Paris, plusieurs interventions au Conseil d'administration de la Fnccr siégeant en qualité de vice président. Les réalités des territoires doivent être réaffirmées sans cesse à Paris.

Jeudi à Lyon, réunion avec le vice président de la Région chargé de l'énergie. Les échanges ont été forts. Les élus régionaux découvrent les réalités mais ils sont victimes de services manquant d'objectivité.

Vendredi, préparation de la présentation des comptes du syndicat intercommunal d'eau potable.

Vendredi, très heureux d'avoir pu échanger ce jour, à Besson, avec des représentants de Vinci chargée de la prospection pour la construction autoroutière de la RCEA. L'engagement que j'ai obtenu en 2005 se réalise avec l'apport d'aides pour les communes traversées!


 

Une communauté sans perspective économique!

Imprimer PDF

La démagogie communiste n’a pas de limite. ,Le 8 mars 2018 les camarades et leur chefaillon n’ont pas accepté de retarder d’une heure la commission intercommunale des finances, demande leur a été faite il y a plusieurs jours. 
Pris par une importante réunion à Lyon à 16 heures, je ne pouvais pas être à Châtel à 19h.
L’opposition a donc boycotté cette commission des finances qui cache tout en enveloppant les coups tordus!

Le 13 mars, le Conseil communautaire en Bocage Bourbonnais communiste s'est réuni à Agonges. Au programme: vote des comptes administratifs avec une progression des impôts de 20%, dépense de plus de 70000€ pour conter (récits) la bio diversité et ennuyer nos agriculteurs, règlements et normes à tout va pour clientélisme, appel à projet social déposé sans l’avis préalable des élus, loyers exorbitants pour futurs locataires du gîte d’entreprises, déficit abyssal des crèches communautaires de Bourbon et St MENOUX (40000€ de participations des parents pour 400000€ de dépenses.....) et rien pour l’économie et l’emploi local!!!!!

 

Jupiter?

Imprimer PDF
Jupiter dieu de la démagogie servi par une cour médiatique qui avale des couleuvres à longueur de journées. 
Jupiter est 2 fois par jour en déplacement et personne ne dit rien sur les millions d’euros dépensés! 
Jupiter augmente l’impasse de la France de 15 milliards en un an de pouvoir et les jeunes devront rembourser.
Jupiter augmente la Csg, méprise les retraités et la presse se tait. 
Jupiter vend les bijoux de famille, ampute les exercices comptables à venir, après lui le déluge! 
Jupiter veut faire vivre la France au ralenti par une vitesse de 80 km démagogique. 
Sous Jupiter, l’économie de la France est aux derniers rangs de la croissance.
Jupiter supprime 80% de TH, hyper imposera les résidences secondaires qui seront abandonnées et il baisera les communes. 
Jupiter dédouble les classes de CP dans certaines zones et supprime autant de postes d’enseignants dans le primaire. 
Jupiter mène les agriculteurs en bateau et pique des aides aux éleveurs les plus mal lotis. 
La politique spectacle de Jupiter ne fait plus rire personne!!!!
 

Les médias excécutent les politiques!

Imprimer PDF
"Chacun son métier et les vaches seront bien gardées" dit l'expression,
Les politiques sont élus pour mettre en œuvre des projets acceptés par une majorité d'électeurs, le contrat dure de 5 à 6 ans selon le type de mandat. Le vote suivant sera l'acceptation ou la sanction pour un nouveau mandat.
Les journalistes politiques, spécialisés dans le rôle et le devoir des politiques, devraient expliquer et comparer les politiques mises en œuvre. Mais aujourd'hui la plus grande partie de la presse dérive dans la conviction politique, est-ce normal?
On est bien loin d'une complémentarité entre élus et presse. Les journalistes se prennent trop souvent pour des élus avec leur "y a qu'à, faut qu'on", mais ont-ils osé affronter le scrutin universel? Bien sûr que NON!
S'ils veulent descendre un politique, ils ont une panoplie d'artifices: les mauvaises photos, la rumeur, la bouteille à moitié vide, le jugement hâtif, la supposition....
Si les journalistes stigmatisent les élus, la durée de leur mandat, les indemnités.... se posent-ils la question de la durée d'exercice de leur métier (bon nombre devraient être en retraite), les avantages multiples et variés, l'avènement d'élus sortis des colonnes des journaux inaptes à exercer les plus hautes fonctions...
Aujourd'hui, des politiques tapent sur la presse qui les a tant aidés il y a quelques mois. Je ne plains personne mais combien d'hommes et de femmes politiques de droite ont été assassinés par la presse ces 40 dernières années? Plusieurs centaines!
 


Page 9 de 378

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé