Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

GAFA: tueurs d’economje!

Imprimer PDF
Quand nos chers médias agissent chaque jour contre l’économie de notre pays et donc pour la perte de recettes sociales et fiscales. 
Ce soir, une chaîne fait la promotion d’Airbnb qui ne paie ni charges sociales ni impôts en France. 
Une autre chaîne fait la promotion du steak végétal à base d’OGM qui à terme se traduira par des déserts français synonymes de ruines. 
Une troisième chaîne fait la promotion d’une association financée par les USA  qui voudrait fermer nos abattoirs et supprimer des millions d’emplois. 
Ainsi, nos médias irresponsables ruinent notre pays et vivent grassement!
 

Retraite: entre certitudes et incertitudes

Imprimer PDF
L’entrée au gouvernement de JP Delevoye est-elle un nouveau piège de la macronie? J’ai beaucoup apprécié cet homme politique quand il fut président de l’association des Maires de France et ministre. Depuis, son parcours est un déroulé de carrière plus personnel: président désigné du Conseil économique et social par la droite, macronien contre son camp politique. 
Aujourd’hui, il est l’otage de Macron comme d’autres le sont à Bercy ou ailleurs. Il fait partie de cette droite qui s’assoie pour partager une part du gâteau. 
Je ne suis pas sûr que JP Delevoye soit totalement convaincu par le type de réforme voulue par Bayrou et Macron. D’ailleurs, il a menacé de quitter sa mission avant d’être piégé par sa nouvelle nomination en qualité de Ministre de la macronie, ce type de nomination qui vous rend prisonnier car vos anciens amis se sentent trahis.
Pourtant, la France a besoin d’une vraie réforme de son système de retraite car les français s’arc-boutent sur des soi-disants acquis sociaux qu’ils ont de plus en plus de mal à financer. Les retraites ne sont financées ni par l’Etat, ni par le gouvernement mais bien par le travail des actifs de moins en moins nombreux proportionnellement. 
De plus les recettes sociales sont soumises à l’évasion (GAFA en particulier ..) Pour maintenir son régime de retraite utopique, les prélèvements obligatoires battent tous les records en FRANCE que ce soit au niveau des salariés, des retraités, des entreprises... Nous perdons de la compétitivité économique et nous explosons notre dette publique pour que l’Etat (c’est nous) finisse ses fins de mois.
La science, notre médecine, nos agriculteurs... nous permettent de vivre plus longtemps et l’espérance de vie ne cesse de progresser augmentant ainsi le nombre de retraités.
Tout le monde progressiste est d’accord sur le constat mais là comme ailleurs les français refusent d’affronter la VÉRITÉ.
Alors et après le cataclysme d’une gauche irresponsable en 1981 (abaissement de l’âge de la retraite pour se faire élire), des réformes sont engagées depuis 1993 mais à vitesse d’escargots. 
Delevoye veut transporter l’escargot sur un autre chemin où l’herbe serait plus verte mais les financeurs ne changent pas. Le principe macronien (retraite à point) pourrait changer mais dans combien d’années et la maison brûle (allusion au propos de J.Chirac). 
Le temps perdu accentue les difficultés. Pourquoi la France refuse-telle de regarder la vérité: le mauvais équilibre entre effectifs d’actifs et de retraités? 
Une vraie réforme doit améliorer la situation et la rende pérenne. Nous gaspillons des milliards pour des peurs souvent imaginaires et nous sommes incapables de faire comprendre que la réforme des retraites s’adresse au porte monnaie des français : un juste équilibre entre cotisations sociales des actifs et retraites décentes!
 

La FIN?

Imprimer PDF
Une société qui ne supporte plus le cri du coq, le tintement des cloches des églises, le hennissement de l’âne, les cloches des vaches, les odeurs de la ferme, les cultures agricoles protégées des parasites... est une société qui se meurt. 
Elle voudrait être conservée dans la naphtaline à l’abri de tout papillon de mite mais elle est mitée.
Ce vieillissement précoce des comportements de notre société est-il le début de la fin ou la fin du début? 
En tout état de cause, cela est très inquiétant et dire que les médias cultivent ces imbécilités!
 

À marche divisée

Imprimer PDF
La division est En Marche à Paris comme ailleurs et pourtant En Marche devait faire de la politique autrement! 
Hier encore et lors d’une réunion sur le bio méthane à Paris, j’ai pu constater l’incohérence de la politique nationale qui se jette partout, qui avance, qui recule, qui ne sait pas où elle va, qui veut faire plaisir aux verts en façade et qui bride tout quitte à décourager la transition énergétique. 
Des amateurs de grand calibre et pendant ce temps là, les agriculteurs qui investissent ne sont pas rassurés. 
Mes interventions ont été saluées par un représentant breton, un vrai bonheur.
 

Mise à jour des fichiers: peut mieux faire

Imprimer PDF
Les inepties de certains rapports parlementaires: gestion de la carte vitale par exemple pour celles et ceux qui auraient plus de 100 ans. La sécurité sociale, qui ne récupère pas les cartes aux décès, comptabilise toujours les défunts qui ne sont plus bénéficiaires de prestations. Bravo aux outils informatiques, récemment j’ai du justifier l’affiliation d’une personne de 92 ans!
 

Vivre libre ou sous influence?

Imprimer PDF
Une question: la presse a-t-elle pour mission d’informer ou de désinformer, d’interpréter, de salir, de caricaturer, de  stigmatiser, d’être le porte parole par sensibilité personnelle, de provoquer des mouvements de contestation et de s’en laver la plume?...
Ce matin, la presse sait mieux que quiconque que l’assassin de Villeurbanne n’est pas un terroriste et que sa présence en France ne soulève aucun problème. A aucun moment, la presse ne pense aux familles des victimes. De quoi vomir!
Ce matin, la presse n’a pas de mots assez  durs pour ridiculiser la droite républicaine réunie en différents points de France. Ainsi, la presse soutient la macronie et façonne le lit de l’extrême droite. 
J’ai même entendu ce  matin une journaliste parler de pomme pourrie en parlant des démocrates républicains. Une envie de vomir sur de tels commentaires dignes des régimes totalitaires les plus odieux!
Alors et sans réserve, la presse française porte une lourde responsabilité dans les difficultés de notre Nation et de ses habitants!
 


Page 5 de 395

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé