Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité Nationale
Actualité nationale

Exprimez vous...

Imprimer PDF

Le Président socialiste de Languedoc/Roussillon est en disgrâce au PS. Dérangeant mais très utile, sera-t-il le candidat de la gauche au 2ème tour des régionales en mars prochain? Deux mois après avoir eu des propos désobligeants sur FAFA, la liste écolo a ressorti les propos tenus par Georges afin de déstabiliser le PS. Coup gagnant surtout quand Europe Ecologie propose quelques postes au PS pour figurer sur la liste écolo pour des régionales de Languedoc/Roussillon. Vous avez dit manipulation médiatique?

Le salaire du directeur d'EDF/VEOLIA a affolé les médias! Mais comment se fait-il que ces mêmes médias n'ont que très peu parlé d'un directeur général proche du PS qui se verse plus de 4 millions d'euros par an et qui refuse de payer plus cher le litre de lait des agriculteurs? Vous avez dit objectivité des médias?

A droite, CLEARSTREAM fait des vagues mais les présidentielles c'est en 2012!!! A gauche, Hollande, Aubry, Royale, Peillon, Mallot... sont dans la course. Pour Peillon, la chaise vide de la TV est un outrage. Manque de courage politique, manipulation politique... le beau gosse du PS n'est-il pas un usurpateur même s'il est devenu le protégé de tonton Bergé. Vous avez dit agitation politique? 

 

 

Faut-il en rire?

Imprimer PDF
Le quotidien de l'Allier, qui refuse de publier les efforts d'une collectivité destinés aux équipes sportives de son territoire (remise d'équipements sportifs à toutes les équipes de foot de Bocage Sud) mais qui ne refuse pas les annonces légales très onéreuses, publie de larges extraits des interventions, sans lendemain, des parlementaires de gauche. La pub aurait-elle de connotations politiques? Vous avez dit bizarre comme cela est bizarre?
 
Les vœux du député de la 3ème circonscription, présentés sous forme de bilan de promesses sans lendemain ou de programme aux régionales (à vous de juger), méritent réflexion. Certes le sourire est généreux et l'on se croirait au spectacle  en comique troupier où en candidat virtuel aux présidentielles de 2012, mais enfin!
 
Qu'a-t-il fait pour l'AOC du Saint Pourçain? Rien et il le reconnaissait lui même lors de la fête des vins en août 2009. Certes depuis, il a invité chez Maryse Lebranchu (Questeur PS de l'Assemblée nationale) les viticulteurs, certes il a invité les viticulteurs lors d'une session du Conseil régional de gauche, certes il distribuera quelques crédits avant les élections (après avoir réduit de 50% les crédits agricoles entre 2007 et 2013), mais tout cela n'est que récupération. Cela me rappelle la déclaration d'un président d'une grande coopérative à Clermont Ferrand. Son propos s'adressait, à l'époque, au vice président socialiste chargé de l'agriculture (JM) et au député (YS): "Il y a ceux qui disent et il y a ceux qui font"! Effectivement, avec Joseph Daul et les dirigeants de la sucrerie Bourdon nous avons sauvé la production de sucre en Auvergne et les 150 emplois de l'entreprise. La gauche et JM se contentait d'organiser les manifestations des ouvriers!!!
 
Pour l'AOC en Saint Pourçain et malgré peu de remerciements officiels, je continue mon travail. En décembre, j'ai fait venir TF1 et l'émission est passée au "13 heures". Je suis actuellement en contact avec Canal+. Mais pour chaque émission, j'étais ou je serai derrière les caméras et non devant! 
 
Pour en revenir aux vœux du député, ils apparaissent peu passionnants à la lecture de la presse: démago sur la Poste, sur la réforme des collectivités, sur les impôts... et provocateur sur réformes. En résumé,, le roi de l'immobilisme s'amuse. "Que faisiez vous en ces temps là, chère cigale, je chantais ne vous déplaise, j'en suis fort aise!" (fable de Jean de la Fontaine actualisée)!
 

Difficultés techniques et planning chargé

Imprimer PDF

N'ayant plus accès au réseau internet, nos échanges ont été interrompus pendant plus d'une semaine. Mon emploi du temps étant particulièrement chargé, je n'ai pas pu être dépanné.

La semaine dernière et lors d'une nouvelle rencontre avec le Ministre de la Justice, nous avons pu évoqué les difficultés de la mise en place de la carte judiciaire en Allier.

Accompagnant un groupe de Bourbonnais auprès de la Commission Européenne à Bruxelles, j'ai pu faire préciser à Jacques BARROT la position de la France pour l'agriculture après 2013. Je partage l'avis du vice président de l'Union européenne. L'Union devra exiger la préférence communautaire et l'exigence communautaire pour l'importation de denrées agricoles. Les règles de productions imposées aux agriculteurs européens sont les plus contraignantes du monde (sanitaires, sociales et environnementales), elles ont un coût très élevé qui devrait être répercuté sur les prix de vente. Les productions d'autres continents n'ont pas les mêmes charges et il y a distorsion de concurrence. Les exigences européennes doivent donc s'appliquer aux frontières de l'Europe. Enfin et si les loobies européens remettaient en cause la PAC, la France ne devra pas hésiter à brandir la menace d'une renationalisation des politiques agricoles et à récupérer les 9 milliards d'euros qu'elle verse à Bruxelles pour financer la PAC.

Cette semaine, j'ai participé à un colloque au Sénat très intéressant. Le Premier Ministre a appelé au consensus politique pour sauver le régime de retraite par répartition. L'arrivée massive des "papys boumeurs", nés massivement après la deuxième guerre mondiale, et l'allongement de l'espérance de vie (3 mois de plus chaque année) rendent périlleux l'équilibre financier du régime des retraites par répartition. La France ne peut pas continuer de payer ses retraites en empruntant. Lors de ce même colloque, Henri Guaino, conseiller à l'Elysée, a montré qu'avec des grands emprunts d'investissements, la France, ruinée après la 2ème guerre mondiale, avait connu la prospérité des 30 glorieuses. Pour lui, la situation économique mondiale et nationale exige les mêmes ambitions pour s'en sortir. Jean Monnet avait su porter ces ambitions et les socialistes de l'époque s'y étaient opposés parlant déjà de priorités sociales! Preuve à l'appui, Henri Guaino a indiqué que la Chine n'hésitait à investir avec des prêts étalés sur 80 ans! La croissance chinoise est forte, près de 10%, mais il faut investir quand les prix sont bas! Nos dirigeants départementaux, communistes et socialistes, ont compris tout le contraire et c'est pour cette erreur politique que nos lendemains seront difficiles. A titre d'exemple, le Conseil général réduit ses crédits routiers, fait moins de travaux en période de prix bas, prend du retard pour la modernisation de ses infrastructures et se trouvera en difficulté avec la reprise de l'économie, la hausse des prix et des rentrées fiscales en baisse car bon nombre d'entreprises auront disparu!

Cette semaine et pendant 2 jours, j'ai planché sur l'avenir du tourisme rural et sur l'espoir de labelliser des auberges de campagne. J'occupe les fonctions d'administrateur national de la Fédération des Gîtes de France (près de 50 000 adhérents) et je suis membre de la commission paritaire des organismes de tourisme.

Outre ces occupations, il faut suivre un certain nombre de dossiers communaux (travaux d'aménagements de bourg, travaux intérieurs de l'église, construction d'un garage communal, projets 2010...), intercommunaux (réhabilitation gare de Tronget, construction d'un bassin nautique, mise en œuvre de différentes opérations...) et soutenir différents dossiers de personnes qui continuent de me faire appel régulièrement. Il semble que mon carnet d'adresses est plus conséquent que certains parlementaires actuels. Pour preuve et je prendrai un cas extérieur à l'Allier pour ne gêner personne, une intercommunalité d'un département voisin vient de solliciter mon intervention pour débloquer un dossier de pôle d'excellence rural. A ma demande, les services du Premier Ministre ont pris en charge, directement, ce dossier!

En Allier, on préfère le slogan politique aux résultats concrets. Un jour, l'Allier se réveillera peut-être, mais dans quel état?

 

 

Détournement de fonds publics?

Imprimer PDF

 Lettre du président communiste du Conseil général de l'Allier

"Mesdames, Messieurs,

Jeudi 21 janvier, la coordination syndicale départementale CGT de la fonction publique territoriale répond à l'appel national à la mobilisation contre le projet de réforme territoriale par l'organisation d'un temps fort d'action, de grève et de manifestations.

Au sein de notre collectivité, le syndicat CGT appelle les personnels à se rassembler à 15h sur le parvis du Conseil général, afin de manifester leur soutien à cette action et de déposer en préfecture une motion précisant leurs inquiétudes sur ce sujet.

L'exécutif départemental et moi-même soutiendrons cette initiative en participant ce jeudi au point presse qui sera organisé avant le rassemblement.

Afin que chacun puisse se mobiliser, j'autorise les agents non grévistes à participer au rassemblement à partir de 15h, pour une durée maximale d'une heure et sous réserve que la continuité de service ait été préalablement organisée (pas d'interruption de l'accueil du public ni du fonctionnement des services), afin qu'ils puissent rejoindre le mouvement. L'utilisation des véhicules de service pour le déplacement des agents des sites extérieurs ne pourra être envisagé qu'en co-voiturage…

Jean-Paul DUFREGNE, Président du Conseil général de l'Allier"

"Je pense qu'il est utile que les Bourbonnais sachent que l'ancien cégétiste, devenu président, se sert de leur porte monnaie pour servir les intérêts de ses camarades. Les drapeaux rouges accompagneront l'exécutif départemental le 21 janvier et décourageront un peu plus le monde économique. L'Allier file tout droit vers l'avenir du 9-3, département ruiné par les régimes communismes et victimes de graves troubles!!!

Pourquoi la CGT et le parti communiste craignent-ils la réforme des collectivités? La protection de leur fief avec 1,9% des voix aux élections nationales serait-elle menacée? Les avantages importants accordés au secteur public et qui échappent aux ouvriers du secteur privé, seront-ils remis en cause?

Oui vraiment, l'exécutif du département de l'Allier se discrédite par la confusion des rôles et par l'utilisation des biens publics au service d'une seule organisation syndicale!!!". Yves SIMON

 

La foire aux manipulations du PS

Imprimer PDF
Ségolène offre 5 sièges au Modem pour les élections régionales de Poitou Charentes. Après avoir fait adhérer d'anciens sympathisants PS au Modem, maintenant Ségo leur offre une récompense. De Sarnez est folle de rage et François veut exclure. Le piège à cons s'est refermé et qui croyait prendre est piégé. L'avenir de la France doit se passer de ses manipulations lamentables!!!
 
Martine était l'invitée de l'émission du "Grand Jury" de LCI/RTL. Son numéro montre l'état du PS. Très arrogante et agressive, elle a utilisé l'émission pour délivrer de nombreuses contre vérités et pour vanter les mérites des régions socialistes à quelques semaines des élections. Le brave Jean Paul Huchon était assis au premier rang assez dubitatif.. Elle a des solutions miracles pour sauver la France mais elle ne les dévoile pas, çà dure depuis 30 ans! La dame des 35 heures continue de croire en l'économie dirigée. Elle a salué un de ses conseillers, présent sur le plateau, défenseur des 32 heures!!! Grâce à elle, les français n'auraient plus rien pour vivre.
 
Parmi les contre vérités de Martine:
  • Grâce aux régions socialistes et à leurs plans de relance, supérieurs à celui de l'Etat, la France a échappé à une crise économique plus grave. Notre gouvernement a mobilisé 40 milliards d'euros pour son plan de relance, c'est plus que l'ensemble des budgets des régions!!! Mensonge de la dame des 35 heures et d'ailleurs les élus de l'Allier n'ont rien vu venir du Conseil régional d'Auvergne, seuls nos agriculteurs vont toucher un chèque de 350€!!! Quel effort?
  • Martine a souvent cité le modèle allemand. Veut-elle délaisser ses troupes? Schruder a, pour dynamiser la Poste allemande, supprimé un bureau de poste sur deux et la Poste allemande est la 1ère d'Europe. Qu'en pense Olivier B.? Elle a dit que les salaires allemands étaient 20% plus importants que ceux de France. Mais comment se fait-il que la main d'œuvre agricole allemande est un tiers moins chère que la main d'œuvre française! Elle a parlé des retraites et de départ à 61 voire 62 ans mais le Allemands ont repoussé l'âge de départ à 67 ans! Non vraiment les exemples et la politique de Martine appartiennent au passé et à un monde imaginaire!
  • Avec malice, Martine s'est réjouie que l'épargne des français ait été sauvée (chers électeurs!). Mais dans le même temps elle a regretté que les banques aient été aidées par l'Etat!!! Elle a dit que l'argent du contribuable avait été donné!!! En vérité, l'Etat a prêté aux banques à un fort taux d'intérêts qui a rapporté plusieurs centaines de millions d'euros à l'Etat!!!
  • Sur le voile intégral, elle veut l'application des textes actuels et rien d'autre. Mais comment font la police et la justice française puisque rien n'est prévu? Mais Martine sait que 4,5 millions d'électeurs français sont  de confession musulmane et le PS ne doit pas se les mettre à dos avant mars 2010. Ce sujet divise le PS. Doit-il parler des intérêts de la France ou parler des voix aux élections pour le PS? A vous de juger!
  • Pour les retraites et afin de bien diviser les français, le seul argument de Martine et du PS c'est la pénibilité! Pour une personne qui souffre du dos, est-il pénible d'être assise toute une journée? OUI. Pour un agriculteur qui travaille 7 jours sur 7 et dans toutes conditions, le travail est-il pénible? OUI. Pour le maçon qui travaille par tous les temps et qui soulève de lourdes de charges, le travail est-il pénible? OUI. Pour le personnel hospitalier qui accompagne les malades, le travail est-il pénible? OUI...  Les exemples sont à l'infini et le sujet de la pénibilité sera utilisé pour diviser les français et  la sauvegarde nos régimes par répartition sera mise en difficulté.

Elle a délivré 2 vérités: elle est candidate aux présidentielles de 2012 et la gauche a bloqué les salaires en 1982(cas unique en France) après une année de folie socialiste. Les salariés ont payé le prix fort pour les promesses à crédit du PS.

En résumé, les personnes présentes sur le plateau de télévision de Martine, en dehors des 3 journalistes mal à l'aise, montrent la tromperie du PS, qui depuis des années nous manipule. Tous les anciens responsables associatifs ou syndicaux sont devenus des notables élus sous l'étiquette du PS. Et pourtant, souvenez vous, le petit dernier venu, un certain Bruno Julliard, il ne faisait pas de politique quand il haranguait le gouvernement au nom de l'UNEF!!!
 
Oui réellement, et les journalistes le disent eux mêmes, il n'y a plus d'idées au PS. Il est devenu dangereux de leur confier les clés de nos collectivités!
 
 
 
 

Réforme de la TP, la vérité face au mensonge

Imprimer PDF

Au terme de travaux parlementaires particulièrement denses, l’Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté, le 18 décembre dernier, le texte de la loi de finances pour 2010. Conformément à l’engagement pris, cette loi procède à la suppression de la taxe professionnelle pour les entreprises dès le 1er janvier prochain et prévoit, en contrepartie, la mise en place de nouvelles ressources fiscales au profit des collectivités territoriales. 

Dans cette perspective, les entreprises seront désormais soumises à une nouvelle Contribution Economique Territoriale (CET), elle-même composée d’une cotisation foncière (CFE) et d’une cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE). Par ailleurs, une nouvelle imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux est instituée, pour garantir une juste répartition des économies d’impôts que les entreprises retireront globalement de la réforme. Le but était de ne plus pénaliser l'investissement des entreprises.

Tout au long de la procédure législative, il a été tenu compte des préoccupations des collectivités territoriales, et notamment celles formulées par les communes et les établissements publics de coopération intercommunale. 

Ainsi, la loi a pu attribuer une fraction significative de la nouvelle cotisation sur la valeur ajoutée au bloc communal et intercommunal, en lui réservant une part de 26,5% du produit prélevé sur le territoire correspondant. De même, un équilibre a su être trouvé entre une nécessaire territorialisation de cette cotisation, garante du maintien d’un lien étroit entre chaque collectivité et son tissu économique, et des dispositifs de péréquation qui viendront atténuer les disparités de richesse fiscale.                    

Pour autant, cette loi ne constitue qu’une étape. Le Parlement a d’ores et déjà prévu que le premier semestre 2010 serait mis à profit pour procéder à l’ensemble des simulations nécessaires, afin de permettre l’adoption d’éventuelles mesures complémentaires ou correctrices dès l’été prochain. 

C’est la raison pour laquelle le nouveau dispositif fiscal ne s’appliquera aux collectivités territoriales qu’à compter de l’exercice 2011 : pour 2010, une compensation relais, au minimum égale au produit de la taxe professionnelle perçue en 2009, viendra abonder les budgets locaux.  

 


Page 360 de 374

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé