Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog

Insupportables délations.... quel avenir?

Imprimer PDF
Acte de délation, 
Le Larousse le définit comme suit:  « Action de dénoncer quelqu'un, quelque chose, à la justice, à une autorité, etc. ; délation ; document, information qui dénonce. (La loi oblige dans certains cas à se porter dénonciateur, sous peine de sanction.) »

Aux pires heures noires de la deuxième guerre mondiale, la délation a engendré l’arrestation, la déportation, la mort...
De nos jours la délation stigmatise le monde politique, l’économie de marché, l’agriculture...

Deux exemples entendus et vus hier:

Un fameux site spécialisé dans les raccourcis médico-politiques revendique la garde à vue d’un célèbre footballeur qui aurait soutenu la candidature d’un pays pour l’organisation de la coupe du monde de foot en contre partie de la création d’un grand club français mais surtout en présence d’un ancien président de la république... L’affaire est montée de toutes pièces avec beaucoup de suppositions et la garde à vue est portée à la connaissance des médias avec la présence sur les plateaux des dénonciateurs à l’imagination fertile peu souvent vérifiée. Résultat le mal est fait et les personnes sont salies! Notre société est entrée sous le règne de la délation élément de fragmentation d’une société et la presse s’abreuve du sensationnel non vérifié.

Hier soir sur France 2, une journaliste écolo-bobo-gaucho a fabriqué une nouvelle émission sur les bases de la délation et la supposition avec des repentis qui ont des comptes à régler. Un des sujets portait sur la production de semences et la force de résistance boulangère des blés français. Un des chercheurs repenti qui avait bénéficié, pour mener ses recherches, de fonds de sociétés, ne regrettait pas d’avoir augmenté la performance des blés mais de l’avoir fait pour des industriels. L’autre chercheur semblait chercher ce qu’il n’a jamais trouvé. Cette mise en bouche, parfaitement orchestrée par Élise Lucet, a débouché sur ces nostalgiques «  d’avant c’était mieux! ». Deux professeurs Tournesol ont expliqué avec questions appropriées et encensantes de Lucet que l’avenir de l’agriculture passait par un retour en arrière de plus 70 ans. Pour eux, seules les semences paysannes allaient guérir tous nos maux et qu’il était inadmissible que leurs semences ne puissent s’écouler librement sur le marché (sans aucun contrôle). Pour ces 2 énergumènes, il faut rappeler que la sélection existe même pour les semences pures (ce qu’ils semblent ignorer), que l’hybridation est une technique performante et que le législateur a sauvé la sélection végétale en interdisant des ventes porteuses d’anomalies génétiques et de maladies cryptogamiques au début des années 1970. Lucet et ses 2 énergumènes défendaient le bizness d’écolos qui veulent faire du fric avec des semences peu productives et potentiellement dangereuses pour l’environnement. France 2 offre ainsi et gratuitement la promotion de la décroissance et le développement de la faim dans le monde (1,4 milliards d’être humains souffrent de sous nutrition!!!!). Mais Lucet , ses compères et ses médias polluent l’économie française, sont des adeptes du SOJA 100% OGM et détournent nos redevances TV pour imposer un mode de vie issu des écolos-bobos- gauchos qui vivent sur le boulevard Saint Germain à Paris, là où ils développent des cultures en terrasse et pollution oblige ils ingèrent leurs récoltes véritables filtres à particules!

Nous devons nous ressaisir car nous allons régresser d’un siècle avec ces lobbies institués!
 

L’abime...,

Imprimer PDF
Qui peut arrêter cette fuite en avant que nos enfants devront rembourser? Depuis 1981, la dette a été multipliée par 22 en milliards d’euros et cette année 2019, elle va faire un nouveau bond! Comment continuer de dépenser plus avec une croissance insuffisante pour conserver nos emplois productifs.
 

Comment s’en sortir?

Imprimer PDF
Depuis 1981, la France vit le calvaire des promesses électoralistes de la gauche qui sont payées par l’économie française et bien évidemment par les français (abaissement de l’âge de la retraite, 35h, écologie...). À chaque fois que la droite revient au pouvoir, elle doit trouver le financement des promesses de gauche et elle tente de corriger les dérives ce qui la rend impopulaire!
Avec Macron, c’est pire:
- Il promet sans argent et taxe sur le champ (Csg, carburants, impôts pour les classes moyennes...) 
- Il supprime un impôt mais n’a pas de solution pour compenser (taxe d’habitation...)
- Il reporte une promesse de supprimer carrément la taxe d’habitation de tous les ménages au delà de son quinquennat et sa cour journalistique se tait!!!
- Il explose le déficit de l’Etat (+35% en 2019) et se permet de faire la leçon aux autres pays et la presse se tait....
- Il déstabilise l’organisation politique de la France,rencontrée dans tout pays démocratique, et entraîne notre Pays dans des impasses avec un accompagnement subordonné aux ordres du président et du gouvernement, Ne parlons pas des godillots de l’Assemblée nationale qui se bouffent entre eux et la presse se tait!
À quelques jours de l’été et deux ans après les législatives, les français vont-ils chercher la vérité??????????????
 

Récupération quand tu me tiens...

Imprimer PDF
La fête de Tronget est annoncée dans le quotidien local depuis l’espace Bocage Sud, bâtiment (ancien local marchand de la gare) qui fut sauvé de la ruine sous la présidence Simon. Faut-il y voir une présage?
 

Les comptes n’y sont pas

Imprimer PDF
Le bilan du festival Jazz dans le Bocage édition 2019 a été présenté à la presse. La fréquentation serait en hausse mais de combien en 20 ans? L’édition 2019 n’a concerné que des communes de gauche comme si la droite n’avait pas droit à la culture? Pourtant, j’ai grandement contribué à la création de ce festival. Mais aujourd’hui, la tournure politique fait fuir nombre de spectateurs non inféodés à la pensée communiste!
Au fait, les chiffres parus dans la presse peuvent interpeller. Moins de 5400 entrées pour 33000€ de recettes et pour une dépense certainement 5 fois supérieures. 
33000€ divisés par 5400 spectateurs donnent un prix moyen de l’entrée à 6,11€ alors que les places s’achetaient entre 15 et 30€! 
Y-a-t-il eu des évaporations, un manque de sincérité ou une part de plus en plus grandissante d’enfants des écoles de la comcom? 
Certainement un peu des 3 mon capitaine!
Revenons à une estimation possible du nombre d’entrées payantes celles qui sont vérifiables: 
- 33000€ d’entrées divisées par un prix moyen de 20€ donne 1650 spectateurs payants, pas de quoi pavoiser!
Les collectivités continueront-elles d’utiliser l’argent des contribuables pour un public si restreint?
 

Jeu pour dupes

Imprimer PDF
Le patrimoine du loto à la recousse du grand débat dans l’Allier où comment faire du clientélisme avec la crédulité des citoyens. 
L’hebdomadaire de l’Allier relève l’information sur l’unique bâtiment de l’Allier bénéficiaire du loto du patrimoine, bâtiment situé sur la commune où Le Premier ministre s’est rendu pour le grand débat. 
La macronie utilise farce et attrape avec la bienveillance médiatique! Rien de nouveau mais pire qu’avant!
 

Rétablir la vérité pour ne pas oublier!

Imprimer PDF
Les travaux de mise en deux fois deux voies DE LA RCEA ENFIN concédés à SAPRR. Tout le monde se réjouit et pourtant l’histoire n’est pas celle écrite dans le quotidien local. 
Rappelons les faits:
C’est Jean Cluzel qui en visionnaire économique porte avec les consulaires de l’Allier, au début des années 1970, le projet d’une route express contournant le Massif central sur un profil plus plat pour les poids lourds. 
Les accords sont obtenus rapidement auprès du Ministre de l’époque (contrairement à nos réglementations et normes débiles d’aujourd’hui). Les financements sont mobilisés 500 millions de francs.
Et puis, les aléas politiques de l’Allier vont planter le projet Cluzel sous l’égide de Guichon communiste et Rougeron socialiste. Les uns (communistes) parlant d’une voie qui partait de nul part pour arriver à nul part et les autres socialistes annulant les prêts bancaires considérant que le département devait faire du social et non des routes! 
Par la suite, le député socialiste de l’est du département s’opposera au tracé Rcea qui aurait coupé sa propriété foncière en deux.
De ci de là, des bouts de travaux seront engagés dans plusieurs  contrats de plan successifs engageant État/Région et Département. PERISSOL obtiendra une rallonge budgétaire lorsqu’il fut ministre . 
Les communistes avec Gayssot sous Jospin multiplieront par 2 la part de financement de la Région et du Département 03 (1998/2004).
Gayssot ministre des transports annoncera la mise à 2 fois 2 voies gratuite de la Rcea en 2000 mais le chèque d’un milliard de francs était sans provision. 
Souchon socialiste, devenu président de la Région Auvergne, stoppera les financements de la Région Auvergne au milieu des années 2000 laissant à l’Etat la charge des travaux!
En 1997, L’équipe DERIOT du Conseil général 03 avait obtenu l’accord des Conseils généraux de la Creuse et de la Saône et Loire pour solliciter la mise en concession de la Rcea.
 L’équipe DERIOT devenue minoritaire en 1998 (majorité communiste), la Creuse passant dans le camp socialiste, le projet de concession fut abandonné d’où l’annonce mensongère de Gayssot en 2000, mise à 2 fois deux voies gratuite!
Et bien et même si cela gêne la presse locale, SIMON  élu député en 2002 va entrer en scène auprès des Ministres de Robien, D. Perben et du Premier Ministre de VILLEPIN. DERIOT, SIMON ET DUGLERY avaient obtenu au printemps 2003 les raccordements autoroutiers VICHY ET MONTLUÇON.
Harcelant PERBEN, chaque semaine, SIMON député obtient de Matignon, la priorité des travaux Rcea au plan national. Suite à la répartition scandaleuse de 120 millions d’euros de crédits supplémentaires pour des travaux sur la Rcea (50% dans le 71, 50% dans le 23, 0% en Allier), Simon saisit Matignon qui contraint le Ministre des transports. 
Ainsi fin juin 2005, SIMON obtient l’engagement de lancer l’étude concession Rcea avec une hypothèse de raccordement de Moulins comme pour Vichy et Montlucon depuis l’A71 et concession de Moulins à la limite Saône et Loire. L’hypothèse de la concession était DONC LANCÉE car les crédits d’Etat n’auraient jamais permis la fin des travaux Rcea soit disant gratuits!
Enquêtes, études... Rcea  VONT se succéder jusqu’en 2011 où NKM prend l’arrêté de mise en concession.
Les socialistes de retour au pouvoir en 2012, Montebourg socialiste entre en scène et bloque la décision arrêtée par NKM, Montebourg étant opposé à la concession, réalité aujourd’hui en Saône et Loire.
Malgré des tergiversations gouvernementales et des hypothèses de travaux invraisemblables nées pour des raisons X et Y, le projet de concession n’est pas enterré mais combien d’années de retard et de vies perdues!!!!
Aujourd’hui, la décision est tombée après ces nouveaux retards injustifiés y compris pour élargir le choix des concessionnaires.

 JE SUIS RÉJOUI de la mise en concession RCEA (la fin d’un de mes combats) pour qu’enfin le massacre de vies cesse. 

JE TROUVE RIDICULE L’ARTICLE DE NOTRE QUOTIDIEN QUI S’OBSTINE À IGNORER LA RÉALITÉ ET L’HISTOIRE DES ALÉAS POLITIQUES PEU HONORABLES.
CERTAINS CLANS POLITIQUES FERAIENT MIEUX DE SE TAIRE!
 

Le PCF bloque TOUT

Imprimer PDF
Le fonctionnement de la communauté de communes du Bocage bourbonnais ne va pas bien. 
Le mépris de la majorité rend inutiles les propositions de l’opposition. Opposition provoquée par la majorité actuelle (aucun consensus) qui comme dans les démocraties dites « populaires » impose ses choix (y compris ceux des 2 postes de vices présidents pour l’opposition imposés par la majorité), décide sans concertation, explose les dépenses de fonctionnement et le clientélisme, rédige les comptes rendus de presse, met devant le fait accompli, fait voter la veille pour le lendemain sans possibilité de report....
Pour les plus anciens élus, les méthodes du Parti communiste ne changent pas, elles sont totalitaires! 
Ce qui est le plus troublant c’est la punition infligée par les services préfectoraux aux communes qui pratiquent une vraie démocratie et qui étaient opposées à ces vieilles méthodes.
Même si la presse refuse de le publier, alors qu’elle en est informée, l’opposition communautaire de la comcom Bocage Bourbonnais refuse, dorénavant de siéger au Conseil communautaire en qualité de membres délibérants. 
L’opposition sera présente en spectateur rôle imposé par la majorité communiste. Inutile de donner de l’eau au moulin d’un budget 2019 dirigé à 95% dans des dépenses de fonctionnement durables, peu imaginatives et sans perspective d’avenir.
 

Inlassable défenseur de notre monde paysan

Imprimer PDF
Après Lyon lundi dernier (Assemblée générale de l'Agence régionale environnement), Annonay mercredi avec les 12 présidents des syndicats d'énergie d'Auvergne Rhône, Paris jeudi avec mes collègues du Conseil d'administration de la Fnccr, aujourd’hui c'est Lille pour témoigner de l’exemple du SDE03 qui accompagne financièrement les projets de méthanisation portés par des agriculteurs.
 

Manque de courage et peur pour leur avenir

Imprimer PDF
Très attristé par ces adhérents d’un parti politique qui n’ont adhéré que par intérêt et non par conviction. Ces zappeurs des temps modernes de la politique n’ont qu’un but: leur CARRIÈRE! À qui la faute? À celles et ceux qui dans le parti ont confondu NOMBRE et QUALITÉ. 
Renier l’adhésion à une association d’intérêts personnels n’est pas dramatique. Rejoindre une association médico-politique nommée « en Marche » est une mode éphémère.
Pour celles et ceux qui ont des vraies convictions, il reste un combat: se battre pour un avenir meilleur de toutes et de tous!
 

Débat inéquitable en permanence

Imprimer PDF
Débat équitable a dit Wendy Bouchard ce matin surEurope 1 et j’ai fermé l’antenne car cette dame ment! Je préfère partager avec vous.
Pour aborder le sujet sur l’utilisation de protection des végétations, Bouchard a invité sur la plateau 3 écolos plus elle soit 4 et un seul représentant du monde agricole. La preuve 20% pour expliquer et 80% pour condamner sans chercher à comprendre! Chaque jour vous êtes soumis à ce bourrage de crâne!
Rien ne vaut une démonstration mais avant, rappelons que l’agriculteur protège ses récoltes, qui comme tout être vivant, sont victimes de maladies ou d’attaques d’insectes. L’agriculteur, contraint de sauvegarder ses récoltes, utilise des produits qui ont obtenu des autorisations de mise sur le marché, autorisations hyper réglementées. 
L’agriculteur est un utilisateur et il est devenu un bouc émissaire aux yeux des bobos, c’est scandaleux!
Enfin, pour nos chers bobos rappelons que 820 millions de personnes sont affamées dans le monde (13 fois la population de la France) et 1,5 milliards sont mal nourris (3 fois la population de l’Europe),  la tendance s’accentue. Les productions baissent en France et notre pays est passé de la 2ème place d’exportateur mondial en produits agricoles à la 6ème place mondiale. Un des greniers mondiaux comme la France se referme sur lui-même pour satisfaire les lobbies portés par la bobocratie!
Mon exemple:
- Vous mangez une pomme bio, elle est touchée par la tavelure maladie cryptogamique considérée potentiellement cancérigène!
- Vous mangez une pomme protégée contre la tavelure vous pouvez ingérer des traces de produits de protection utilisés contre la tavelure, produits autorisés par l’administration. Retrouvé dans des urines, signifie que le produit est éliminé.
- Après 25 ans de recherche, les chercheurs de l’INRA ont fixé une variété de pomme en croisant un pommier américain (résistant à la tavelure) avec un pommier français productif. La pomme Ariane était née sans traitement tavelure.
- Aujourd’hui, le gène résistant à la tavelure est isolé et peut être introduit dans le génome de variétés de pommes mais là nous retrouvons nos bobos car ces pommiers protégés sont des OGM sans risque pour la santé!
- La France était un des premiers pays au monde producteur de semences hybrides. Aujourd’hui en France, nous ne pouvons plus chercher (destructions de champs d’expérimentation) et les semenciers américains États règnent sur le monde au niveau des semences OGM.
Une question: 
En finançant nos ONG, les lobbies américains ne  détruisent-ils pas notre recherche et nos producteurs? Cette réalité se nomme « guerre économique », nous l’avons perdue. L’adversaire a besoin d’agents perturbateurs représentés par les ONG environnementales financées par d’étrangers fonds internationaux, n’est-ce pas Monsieur Jadot ancien agent de Greenpeace!
 


Page 1 de 215

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé