Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog

La presse française ne détient pas la vérité!

Imprimer PDF
Les médias français peuvent-ils s’ériger sans cesse sur le résultat d’élections démocratiques? Qu’ils expriment des doutes et critiques vis à vis de telles ou telles dictatures de droite comme de gauche, c’est tout à fait normal mais hélas bien peu de commentaires sont émis dans ces cas. 
Par contre, qu’est-ce qu’il est déplaisant d’entendre des avis orientés qui laissent supposer le pire alors que les majorités sortantes de gauche n’ont pas réglé les problèmes.
Trump peut faire l’objet de multiples critiques mais l’économie et l’emploi se portent bien aux USA et il n’a pas instauré une dictature. Il a rendu une certaine fierté aux américains, il peut être réélu !
Le nouveau Président du Brésil n’a pas tué pères et mères, il n’est pas en prison lui. La gauche a échoué depuis 14 ans et les brésiliens ont le droit de changer, c’est ça la démocratie tout comme elle s’exprime en Europe de l’Ouest (Italie, Hongrie.Pologne...).
Le citoyen en a marre d’entendre à longueur de journée des propos orientés. Le citoyen met au défi la presse dans l’isoloir. Sans rien changer, la presse  française nous prépare des surprises en juin 2019. En critiquant sans cesse la droite républicaine, elle élargit le lit des extrémismes !
 

Agir sur le terrain au quotidien!

Imprimer PDF
Les réunions de travail se sont multipliées ces dernières semaines avec différents thèmes: énergies renouvelables, production de biogaz, plan climat air énergie territoire, schéma touristique, informations propriétaires d’hébergements touristiques, rencontres nationales, régionales et départementales... de plus une série d’inaugurations portant sur l’enfouissement des réseaux, l’embellissement des bourgs ruraux, sur un réseau de chaleur pour 300 logements locatifs... négociation positive avec opérateur national, actions mutualisées en Allier avec des avancées historiques... 
Un sentiment de travail accompli avec persévérance et abnégation et une question entendue à de multiples reprises: « Pensez-vous revenir en politique pour représenter l’Allier? » Honoré par une telle question, le travail politique deviendrait-il important aux yeux des électeurs?
 

Face aux réalités comme me confiait il y a quelques jours le Président de la commission des finances

Imprimer PDF
Les impasses budgétaires nationales sont très inquiétantes et sans l’avouer, la macronie n’a trop hypothèse que de taxer à « tour de bras ». Cela risque de mal finir, j’attire l’attention depuis des mois!
L’histoire récente ne sert à rien, semble-t-il! Hollande, ses conseillers et ses ministres se sont plantés et la macronie poursuit la route!
Les réformettes et le manque de courage politique ont donné de l’alimentaire aux médias sympathisants mais la croissance française ne redémarre pas. 
Les rentrées fiscales qui devraient porter sur des productions supplémentaires sont donc absentes, les déficits publics progressent et les français supportent donc les soustractions.
Le pire est donc à craindre. Avec moins de pouvoir d’achat, les français consomment moins, le taux de croissance risque de régresser et le chômage, toutes catégories confondues, va continuer sa progression. 
Quand Macron dit « je ne changerai rien à ma politique » nous nous rapprochons de l’abîme! Quid du résultat aux européennes de juin 2019 (vote sanction?), quid de notre dette, quid de l’impasse....?
 

Que nos gouvernants montrent l’exemple et tout ira mieux !

Imprimer PDF
Article Aurore Bourbonnaise du 19 ocobre 2018 signé Yves Simon

A défaut de croissance suffisante et de maitrise de la dépense publique, les finances françaises se portent de plus en plus mal depuis des années. La dette publique, sur des bases comparables avec d’autres pays occidentaux, atteint 100% du PIB national. Les prélèvements obligatoires ponctionnés auprès des français battent tous les records mondiaux pour financer des dépenses publiques dérivantes. Nous n’avons pas atteint le fond du gouffre aux dires d’experts et les supercheries électoralistes (la dernière : suppression de la taxe d’habitation, comme aurait dit J. Brel « Faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou !) creuseront un peu plus les déficits toujours payés par la même personne : le contribuable/usager.

Ne nous y trompons pas : c’est toujours le même qui paie, rien n’est gratuit et les promesses électorales sont payées par l’électeur et elles sont de plus en plus gratinées. Pour compenser la suppression de la Taxe d’habitation, l’Etat doit trouver 20 milliards, certes la gouvernance laissera une partie des charges à la majorité suivante. Pour obtenir 20 milliards d’euros de recettes, l’Etat devrait majorer en moyenne l’impôt sur le revenu de 27% ou la TVA de 11% ! L’impasse électoraliste est démentielle. Il faut ajouter que la TH n’était pas si injuste que cela puis que les 80% qui seront exonérés en premier payaient l’équivalent de 10 milliards (50% du montant total) et les 20 % de contribuables restants paient 10 milliards soit 4 fois plus par habitation ! Qui sera le plus avantagé au final?

La gestion de l’Etat français est loin d’être exemplaire et aucun pays ne suit notre modèle. D’ailleurs à longueur de journée, nos dirigeants citent des modèles étrangers pour nous rassurer. Ce qui devient choquant, c’est la mise en cause de la gestion des collectivités. Pour répondre à la réduction du déficit des comptes nationaux (moins de 3%), les gouvernements successifs, depuis 2014, ont réduit les dotations d’Etat versées aux collectivités de 30%. En 4 ans, l’Etat a économisé sur le dos des collectivités presque 1 an de dotations. N’oublions pas non plus que les collectivités ont été appelées, à de multiples reprises (relance régulières des préfectures, articles de journaux stigmatisant celles qui n’embauchaient pas…), à embaucher ces 20 dernières années : emplois jeunes, emplois d’avenir, service civique…

Alors, il est navrant de constater les manœuvres nationales engagées pour stigmatiser, pour discréditer, pour déstabiliser… les élus locaux. La fuite savamment organisée de la liste des 6200 communes, qui ont dû augmenter leurs taux de TH en 2018, n’est pas anodine. Une telle manœuvre sert-elle à cacher le non-retour de la croissance en France, l’explosion des taxes d’Etat pour boucher les gouffres budgétaires (en particulier taxes carburants, combustibles, taxe carbone…). Il y a lieu de s’interroger sur les tenants et aboutissants de cette manœuvre à un moment difficile de la vie politique de notre Nation. Des maires ont augmenté le taux de leur taxe d’habitation par nécessité budgétaire et d’autres ont peut-être anticipé l’incertitude des compensations, la perte de la TH pour toute construction neuve ayant entraîné le cofinancement communal d’infrastructures. N’oublions pas, une part de la TH sert à l’autofinancement direct d’investissement et au remboursement des prêts bancaires.

De nombreux maires ont mis en place des politiques d’encadrement des dépenses de fonctionnement. Contrairement à l’Etat, une collectivité ne peut pas emprunter pour financer des dépenses de fonctionnement ; seules les dépenses d’investissement peuvent être cofinancées par l’emprunt. Des Conseils municipaux responsables se sont engagés dans la réduction des masses salariales, dans l’abaissement des dépenses énergétiques, dans la privatisation de services opérant dans le domaine concurrentiel, dans la création de ressources propres, dans la gestion dynamique et analytiques des comptes publics… Une telle démarche produit, à moyen terme, des effets très positifs en augmentant les capacités d’autofinancement des programmes d’investissements porteurs de modernité, d’emplois privés, générateurs de taxes utiles au ressourcement de la dépense publique.

Alors, les maires bâtisseurs demandent à l’Etat d’être exigeant vis-à-vis de lui-même, de montrer l’exemple et d’assumer la solidarité nationale, règle d’or d’une République une et indivisible. Si  l’Etat commençait par bloquer le montant de la dépense publique en ne s’interdisant ni le transfert d’un secteur à un autre, ni la privatisation dans le domaine concurrentiel, ni la suppression de services publics globalement inutiles, désuets et hostiles, ni la comptabilité analytique. Alors et seulement si, notre Nation pourrait retrouver les effets bénéfiques des comptes publics destinés à accompagner les orientations profondes pour affronter une mondialisation qui met à mal l’économie de nos pays empêtrés dans les normes et les règles d’antan!

Les Communes sont le premier investisseur public en France.

 

A l’aube d’indispensables structurations des destinations touristiques….

Imprimer PDF

Article Aurore mai 2018

Contrairement à une idée divulguée, la France n’occupe pas le premier rang mondial en terme de recettes financières provenant de l’économie touristique. Avec plus de 40 milliards de recettes, notre nation occupe le 4ème  ou 5ème rang mondial selon les années, elle se situe très loin derrière les Etats-Unis. Toutefois, le tourisme en France dégage un excédent commercial de près de 10 milliards.

Selon des comptages comparables, la France est le Pays qui accueille le plus de touristes au monde, près de 90 millions, mais un fort pourcentage de touristes est de passage. Nous réalisons 5 fois moins de recettes touristiques que les USA qui comptabilisent moins de 80 millions de touristes. Une première conclusion s’impose, nous ne sommes pas de bons commerciaux, nous pratiquons la cueillette sans investir. Une bonne question : sommes-nous accueillants? Un exemple : renseignons-nous un touriste qui cherche sa direction ou rouspétons-nous car il retarde la circulation ? Je vous laisse juge de votre réponse.

Atout France (institution publique) est en charge de la promotion touristique française dans le monde avec 33 points de représentation, mais avec moins de 90 millions d’euros de budget (moins de 2% du chiffre d’affaires), notre pays se donne peu de moyens d’investissement et donc peu d’ambition. La mission première d’Atout France n’est pas l’organisation territoriale des politiques touristiques.

La loi Notre devait donner la mission de chef de file, dans le domaine touristique, à la Région avec pour interlocuteurs les intercommunalités chargées de gérer en direct ou par délégation les offices de tourisme ou organismes assimilés. L’importance de certaines structures touristiques (exemple Savoie Mont-Blanc pour la Région Auvergne Rhône Alpes) et le peu de liberté financière des intercommunalités redessinées en 2017 contrarient les hypothèses émises par le législateur. Les Comités départementaux du tourisme conservent un rôle important grâce aux financements des Conseils départementaux mais pour combien de temps ?

En Allier, nous sommes dans l’expectative. Le Comité départemental du tourisme va mettre en place un nouveau schéma de développement qu’il faudrait décliner dans le cadre des orientations régionales (priorités de la région, déclinaison ex Auvergne… ?). Certaines intercommunalités engagent aussi des démarches pour structurer leurs atouts touristiques. Les périmètres intercommunaux sont-ils pertinents ?   Exemple pour Moulins, la cité thermale de Bourbon, le PAL... sont situés hors du périmètre de l’agglomération. Et puis, une grande crainte pour les finances publiques, certains cabinets conseils parlent de plus en plus de mettre en place des marques locales. Le plus facile est leur mise en place, le plus difficile est leur financement annuel et pour quelle lisibilité nationale ? Très souvent aucune !

Le label gîtes de France de l’Allier a fêté ses 50 ans en 2017. Près de 400 gîtes et 300 chambres d’hôtes labélisées accueillent des milliers de touristes en Allier chaque année. 40% des contrats de location sont établis pour des courts séjours (par exemple 3 jours), les parisiens viennent en weekend en Allier, cette donnée doit servir pour affiner les schémas de développement du tourisme. La première clientèle vient d’Ile de France, Rhône Alpes arrive en second et vient de détrôner l’Auvergne. Le Benelux occupe la 1ère place au titre de la clientèle étrangère. Les gites de France 03 génèrent près de 30 millions de retombées financières annuelles pour l’économie départementale.

A l’aube de projets de structuration de l’offre touristique et plus exactement de l’organisation de politiques « Destinations » choix découlant naturellement du développement de la réservation en ligne (pas d’interlocuteurs au bout du fil pour vanter les richesses locales), je suggère aux décideurs d’écouter les acteurs locaux et non de parachuter des schémas « copie/collé » qui font vivre des cabinets mais qui n’améliorent pas le chiffre d’affaires touristiques de notre Pays (chiffres cités ci-dessus).

Chaque commune du territoire Allier dispose d’atouts touristiques, sachons les recenser afin de les structurer pour rendre l’offre attrayante et lisible par nos hôtes. Un simple exemple parmi tant d’autres: nous avons de très belles églises romanes assez bien entretenues comment aider les petites communes pour qu’elles puissent être visitées en toute sécurité et avec explications à l’appui ?

Gîtes de France Allier fourmille d’idées et vous accueille, Yves Simon Président des Gîtes 03.

 

Représentation nationale en chute, l’oubli apparait!

Imprimer PDF

Article Aurore Y Simon juin 2018

Attaquer la presse c’est s’en prendre à la démocratie et notre Nation s’est élevée contre les odieux attentats du 7 janvier 2015. La liberté d’expression appartient aux 3 symboles de notre République : Liberté-Egalité-Fraternité.

Attaquer la représentation démocratique, Président de la République, Parlementaires, Elus locaux… est une culture nationale renouvelée sans cesse, chaque jour à chaque instant. Exprimer librement ses opinions, son opposition… est tout à fait normal. Le mur de l’insupportable est franchi quand la remise  en cause des mandats représentatifs est exposée à la vindicte populaire.  L’utilité d’un élu, les indemnités versées… sont mises en pâture et comparées à l’incomparable.

Parfois, le monde politique ne souhaite plus s’exprimer de peur d’être caricaturé. Ainsi, la place est laissée aux populistes qui cultivent le mal vivre de notre société trop anxiogène décrite à longueur de journée. Nous devons nous interroger sur l’avènement de Trump après Obama aux USA, de May après Cameron au Royaume Uni, de l’extrême droite unie à l’extrême gauche en Italie, du conglomérat espagnol apparu il y a quelques jours, de la fragilité de la gouvernance allemande, de l’arrivée au pouvoir de gouvernants extrêmes dans plusieurs pays de l’Est européen.

La France échappe-t-elle à cette frénésie d’individualismes politiques basée sur le changement pour le changement avec une volonté de tout balayer en niant l’existant et en ayant pour avenir l’incertitude? Il y a un an, la vague médiatico-politique a voulu tout emporter sur son passage. Le pire est à craindre quand la vague se retirera, elle laissera place à une autre vague. Pour certains médias, les deux oppositions gouvernementales sont composées de mouvements extrémistes, est-ce une manière de nous préparer à ce qui peut paraître improbable mais qui est possible ?

Agissant au nom de la vindicte populiste, notre gouvernement s’apprête à réduire la représentation nationale à l’Assemblée nationale et au Sénat. Y-aura-t-il des économies budgétaires ? Réponse : économies insignifiantes. La fusion des Régions, la fusion des communautés de communes… se traduisent par plus de dépenses publiques et par un éloignement des centres décisionnels. Cela est-il de la faute des élus ? Oui mais pas uniquement car la réglementation actuelle rend inopérant financièrement tout licenciement consécutif à des constats de postes en doublon, la collectivité doit indemniser directement la personne privée d’emploi.

Le Département de l’Allier risque de perdre 40% de sa représentation nationale avec la réforme gouvernementale. Le nombre de parlementaires passera de 5 actuellement (6 jusqu’en 2012) à 3 (3 députés à 2 et de 2 sénateurs à 1). Autant dire que la présence des élus nationaux sur le terrain sera un lointain souvenir, que le parisianisme parlementaire sera renforcé et que le poids de la puissante administration parisienne sera accru. Moulins-Montluçon-Vichy : qui n’aura plus de circonscription ?

Le citoyen des territoires ruraux sera moins bien défendu (proportionnellement moins de voix et effets de seuils) et l’Ile de France sera surreprésentée au parlement. La représentation nationale uniquement basée sur le nombre d’habitants est obsolète. Imaginez : un député francilien couvre en moyenne  130 km² et un député de l’Allier doit couvrir aujourd’hui 2500 km² (soit près 20 fois plus) et demain il représentera 3700 km² ! Si la représentation nationale ne devait tenir compte que du nombre d’habitants comment se fait-il que l’on réduise le nombre de parlementaires alors que la population française ne cesse d’augmenter ?

80km/heure, prix des carburants pour se rendre à son travail, couverture téléphonique défaillante, réseau internet du siècle dernier, monde agricole victime de campagnes médiatiques façonnées depuis le boulevard Saint Germain du 5ème arrondissement de Paris, solidarités nationales en chute depuis 2014… Oui, les ruraux bourbonnais sont inquiets, ils ne souhaitent pas devenir une réserve nationale pour bobos parisiens en weekend.

En cette année du centenaire de la fin de la première guerre mondiale ou chaque commune de France a payé un lourd tribut (27 jeunes Meillardais morts au combat), je citerai Georges Clémenceau : «Il faut d’abord savoir ce que l’on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut enfin avoir l’énergie de le faire. »

 

Explication du décalage des articles

Imprimer PDF

Pendant plusieurs mois, vous n'avez pas pu accéder à mon blog, j'en suis désolé. Les raisons sont multiples.Tout d'abord nous n'avons pas pu accéder au compte OVH pour renouveler l'abonnement. OVh a supprimé le compte. Toutefois et après une multitude de démarches, nous avons pu tout récupérer. Il me restait à reprendre tous les articles écrits depuis le 15 mai 2018. Je viens de passer plusieurs heures pour la mise à jour. J'espère que vous resterez fidèle à la lecture qui vous montre que l'actualité souffre d'interprétations pouvant laisser craindre beaucoup de désinformation. Bonne lecture, merci et à bientôt pour d'autres articles.

 

Articles rédigés durant la première quinzaine d'octobre 2018

Imprimer PDF

Macron a pris les français pour des demeurés il y a 18 mois en expliquant que Jupiter allait cracher le feu. Maintenant, il crache sur la République en l'humiliant (postures indignes). Nous sommes tombés bien bas!

Jeudi 4 octobre 2018, nous célébrerons les 60 ans de la 5ème République voulue par Charles de Gaulle. 
Cette nouvelle constitution nous a apporté la paix et l'essor économique pendant près de 30 ans. 
Les vieux partis depuis 1981, y compris celui de Macron (Voeux dans la méthode), nous ont apporté l'illusion et la grande désillusion. Plus que jamais, la France a un besoin urgent de retrouver les valeurs portées par la 5ème République et elle doit tourner le dos aux sobriquets actuels! 

Affligeant ce témoignage de journaliste peapole sur TF1 hier soir. Le fric et l'égoïsme: ces éléments n'ont pas de limite pour certaines personnes!
Ce journaliste donneur de leçons a choisi une donneuse américaine idiote (ce qu'il a déclaré), une porteuse américaine rémunérée à 2000€ par mois, il est hors la loi mais il est tranquille! 
Le coût des opérations 100000€ à la portée de tous. 
La marchandisation de la reproduction humaine est en route. Quel avenir pour ces enfants ainsi conçus qui chercheront leur vrais parents toute leur vie. A la différence des animaux, les humains ont besoin de connaître leurs origines et les générations futures ainsi conçues seront sans repères! 

La Présidente de la Fnsea demande une commission d'enquête parlementaire sur le financement des lobbies qui attaquent chaque jour les agriculteurs, les boucheries... J'apporte tout mon soutien à cette initiative. Depuis longtemps, je dénonce les financements occultes de certaines Ong et associations "trucmuche". À partager par le plus grand nombre. 

"En Marche" nous avait promis un nouveau monde politique loin des calculs politicards!!! La débandade ministérielle montre un système pire qu'avant! Les uns pour des raisons de fric, les autres pour reprendre des mairies... Les macronistes sont dans le calcul perso et ils se moquent de nous. Ils protègent leurs propres intérêts et ils se moquent de la France et des Français!!!!!

Le système Collomb à Lyon montre à quel point la macronerie est une fumisterie. Imaginez les critiques si un ministre de droite sous Sarkozy avait fait démissionner un maire avant même de quitter ses fonctions pour retrouver un siège si facilement quitté! 

Une nouvelle fois Europe 1 fait dans la provocation au prétexte de faire de l'audimat. En interrogeant des pseudos défenseurs de la cause animale, Europe 1 donne la parole à des extrémistes politiques élevés au biberon de la violence et de l'anarchie. 
Ces individus, qui n'ont rien à faire, vivent aux crochets des travailleurs ... Ils sont les auteurs extrêmes du GENOCIDE dont sont victimes nos paysans.
En 30 ans, j'ai vu disparaître les 2/3 des fermes de mon village et les 4/5 des exploitations restantes sont économiquement mortes sans les subsistes des fonds européens. 
Comme si cela ne suffisait pas les extrémistes actuels vient achever la besogne en exterminant nos derniers éleveurs. Nos campagnes sans élevage redeviendront des champs de brousse et de ronces peuplés de peuples affamés! 
Les pseudos défenseurs de la vie animale sont-ils pour l'extermination de tous les prédateurs des animaux? Lions, chats, rapaces, poissons.... Mon chat omnivore chasse les souris et aime jouer avec elles avant de les croquer, doit-il être exterminé? 

Pas déçu le 8 octobre par l'interview du député communiste de l'Allier! Rien de concrêt que du vent soufflé par la vieille politique. L'Allier existe encore? 

Message laissé sur le compte Facebook de JP Delevoye.
Bonjour, La France n'aime pas la contrainte. Pourquoi ne pas réinventer l'incitation? Il est facile de calculer combien coûte une année de retraite en France à 62 ans: 20 milliards? Pour celles et ceux qui accepteraient de travailler plus longtemps, ils hériteraient de 50% du gain réalisé et auraient des retraites majorées! Et puis, la France n'a jamais fait de distinction homme/femme contrairement à plusieurs pays européens plus astucieux! Les femmes pourraient partir plus tôt! Le bon sens a-t-il un avenir? Yves Simon ancien député

Pierre Bedier analyse les méthodes d’orchestration de la droite républicaine: une vraie machine à perdre. Les candidats ne sont pas choisis en fonction de leur action sur le terrain mais en fonction de relations peu transparentes! 

Le gouvernement est prêt à tout pour discréditer les élus locaux. Bercy, avec l’aval des ministres concernés, balance les maires (listes établies par les services de Bercy) qui ont dû augmenter leur TH pour compenser en outre la chute des compensations d’Etat depuis 2017 et les chutes de Dgf depuis 2014! 
Depuis 2012, les français sont matraqués par impôts et taxes d’Etat et Bercy ose agir par dénonciation médiatique. Honte aux députés LERM qui s’associent à des méthodes proches des heures sombres de la collaboration!
A Meillard, les taux des impôts locaux n’ont pas été modifiés depuis 1989! Les bases sont majorées chaque année par le gouvernement et le parlement.
Je comprends les Maires qui augmentent leur TH avant la suppression car ils seront mieux compensés sachant que le gouvernement ne nous a toujours pas dit comment les français seront ponctionnés pour compenser la TH aux communes, compensations non garanties et non évolutives positivement. 
Mon plein de gazole automobile a pris 25% d’augmentation en 1 an, mon impôt sur le revenu a progressé de 100%, mon foncier bâti 21%. Je tiens à préciser sans changement de situation de biens ni de revenu. Réponse de Bercy: vous êtes une victime des réformes gouvernementales! 

Les républicains ont besoin d’un représentant compétant et entreprenant pour défendre la première circonscription de l’Allier. Stefan sait porter la voix de l’Allier au parlement européen comme au plan national. Plus qu’un représentant local, il instillera un style nouveau reposant sur de larges compétences, sur une grande capacité d’écoute, d’analyse avec une vision d’avenir porteuse d’espoirs. Sans nier la valeur de telle ou tel candidat, la première circonscription doit saisir sa chance en élisant Stefan, merci.

Certains médias se ridiculisent en abordant l'augmentation des taux de TH. 
Peut-on reprocher à un maire d'augmenter ses taux d'impôts pour percevoir de plus fortes compensations plus tard car:
  • - les nouvelles constructions ne seront pas prises en compte,
  • - la revalorisation des bases aura disparu,
  • - l'annualisation budgétaire ne garantit pas les compensation à défaut d'instaurer un nouvel impôt. 

En Marche a fait voter sur une supercherie grossière mais l'attrape pigeons fonctionne toujours En France! 

 

 

 

Articles deuxième quinzaine de septembre 2018

Imprimer PDF

Quand l’ENA et la haute fonction publique dirigent la France, plus d’idée, plus de projet d’envergure mais de la gestion courante à coups de hausse d’impôts! La France et ses acteurs économiques méritent mieux! L’inexpérience est incompatible avec les réalités économiques!

De plus en plus, des inquiétudes se font jour. L'Europe risque-t-elle de sombrer dans les populismes en 2019? Une nouvelle bulle financière menace-t-elle l'Europe? 

Première livraison de granulés bois cette semaine pour le nouveau réseau de chaleur installé cette année par la commune Meillard. Premiers enseignements:
- Prévisions de dépenses de combustibles de 10000€ on passe à 5000€ avec 140 mètres carrés de surface chauffés en plus!

- un encouragement pour les initiatives économiques locales, le granulé est fabriqué à Varennes sur Alllier où 12 emplois ont été créés! 

Reconstruction du parvis de la mairie de Meillard avec aménagement accès pour personnes à mobilité réduite. La plantation de végétaux décoratifs se fera après la Sainte Catherine, le goutte à goutte est installé.

Franz-Olivier Giesbert est un journaliste bien banal qui a voulu exister avec quelques coups d’éclat, un vrai bobo parisien dévoré par des problèmes existentiels 
Une nouvelle fois, il s’est distingué par la connerie en attaquant l’élevage ce matin sur Europe1. 
Tout le monde sait que les campagnes anti élevages, anti abattoirs, anti territoires ruraux d’elevage... sont portées par des mouvements financés par les lobbies du soja des Amériques! 
D’ailleurs le Franz-Olivier Giesbert l’a avoué ce matin « mangez des protéines végétales » a-t-il dit mais il a oublié d’ajouter ce que tout le monde sait: 100% du soja est OGM!
Mais quand le Franz-Olivier Giesbert indique le nombre de litres d’eau consommés pour produire de la viande, il oublie de citer que la vache urine (20 litres par jour) et qu’elle produit jusqu’à 30 litres de lait par jour! Donc elle rejette de l’eau et en plus elle transpire!
Le Franz-Olivier Giesbert n’est pas un bon journaliste, pas bon défenseur de la France, il est pro Amérique et tueur indirect d’agriculteurs et territoires d’élevages. Quand oserons-nous dire que ces gens là poussent au suicide nos paysans? Où est le syndicalisme?
Lors d’un colloque en Bretagne j’avais répondu à un pro soja que dès mon retour en Auvergne j’aurai bien du mal à expliquer aux éleveurs de salers de produire du soja sur les monts du Cantal!

Réveillons-nous, les Franz-Olivier Giesbert et consorts sont devenus irresponsables; leurs mal vivre et mal être les rongent, ils veulent nous contaminer. Résistons!!! 

J'ai toujours conduit mes engagements professionnels et politiques avec passion. Même en secteurs politiques très défavorables, électrices et électeurs m'ont fait confiance. 
Lors de mes 2 candidatures aux législatives, les électeurs m'ont placé très largement en tête des candidats de la droite républicaine. Avec 20000 électeurs de moins que la nouvelle 1ère circo de l'Allier, j'ai fait un meilleur score au premier tour de mes législatives (ancienne 3ème circo) que l'actuel député au 2ème tour de sa législative.
Étant connu et reconnu pour mon implication dans les dossiers confiés et ayant obtenu de nombreuses fois "gain de cause", j'ai attiré des jalousies et de multiples fois des gens de droite m'ont prêté des intentions imaginaires. Cela continue hélas! Certains peuvent comprendre mon non engagement dans un parti politique. Mes engagements politiques n'ont jamais varié et j'ai toujours assumé.
Mon seul objectif: tout donner pour celles et ceux qui me font appel, faire gagner l'Allier, faciliter l'arrivée de nouvelles générations en politique. 
Mon leitmotiv : "un humain est heureux dans une entreprise heureuse, un humain est malheureux dans une entreprise malheureuse. Tout faire pour rendre les gens heureux quelque soit leur situation"

Ce petit rappel pour celles et ceux qui continuent de bavarder sans savoir et pour et ceux qui ne me connaissent pas. Pour celles et ceux qui me connaissent MERCI pour votre AMITIÉ FIDÈLE. 

Ultime réunion de préparation de la 10ème édition de Vinscène qui aura lieu le 23 septembre, relais VTT caveau viticole de Bellevue à Meillard. Tous les records de participation sont battus.Merci au docteur Jacques Chevalier créateur de l'épreuve disparu bien trop tôt.

 

 

Militant de gauche et ayant viré vers la Macronie, Apathie fait le job chaque matin sur Europe 1 avec le ton d'un donneur de leçons permanent. Sur la toile, il est indiqué qu'il gagne un salaire conséquent supérieur à celui de Macron, 18 fois le Smig. Il peut donner des leçons de gauche, il est bien placé et peut défendre Benalla.

Sommes-nous un pays fichu? Ce matin 20 septembre déplacement avec agent communal pour achat clôture. Après différentes démarches auprès de magasins de bricolage, le choix se porte sur un magasin de Charmeil. Malgré un choix limité, nous chargeons la marchandise et là surprise. Malgré un bon de commande de la mairie et la présence du Maire qui ne peut pas réglé la facture et se faire rembourser, le magasin refuse la livraison. Il nous est demandé au moins 48h pour ouvrir un compte! Résultat pour le commerce local, achat par internet sans problème. 

Il y a bien longtemps, la revue Détective et des revues du même style étaient réputés pour des articles à scandale. Aujourd'hui toutes les chaînes d'infos en direct ont pris le relais, pire elles en ont abaissé le niveau! La régression est en Marche!

Monsieur F. Langlet, journaliste macroniste, tape de nouveau sur les retraités ce soir 23 septembresur TF1. 
La Retraite des français coûte plus chère que dans d’autres Pays tape Monsieur Langlet. Mais Monsieur Langlet vous avez perdu une notion fondamentale: l’âge de départ à la retraite un des plus bas en France. 
Mais ça vous n’en parlez pas car Macron fait des réformettes, joujou des médias, mais ne réforme pas en profondeur par peur d’impopularité. Mais c’est déjà fait avec moins de 30% d’opinions favorables !Monsieur Langlet dites à Monsieur Macron qu’en tapant sur les retraités il accroît leur détresse de la vieillesse: la peur de ne pas pouvoir payer, la peur de ne pas pouvoir s’alimenter, la peur de ne pas pouvoir se soigner! 

Je salue l’initiative de ce collègue Maire qui va traverser la France à pieds. Il veut sensibiliser les français. En critiquant l’agriculture sans savoir (hors l’illusion bio), à vouloir acheter toujours moins chère leur alimentation... les français poussent au suicide nos agriculteurs. UN suicide tous LES 2 JOURS!!! 

Il aura fallu 15 mois à l’actuelle majorité pour se rendre compte de la situation de la France. Macron n’a pas d’excuse car lui était au pouvoir! 15 mois de perdus!!!! Pendant ce temps là les autres avancent!!!! 

Bilan de la gauche au Pays du Montet

  • Créé en 2001 avec des milliers d’heures de formation, depuis 2014 centre multimédia inerte, merci la gauche! 
  • Point d’information touristique créé sous la présidence Simon, fermé en 2018, merci la gauche!
  • Espace Bocage sud créé à Tronget sous la présidence Simon en 2010. Aujourd’hui, les associations gaucho l’utilisent mais la comcom Coco l’oublie! 
  • Bassin d’apprentissage de natation créé sous la présidence Simon est depuis 2017 réduit à sa plus simple expression! Gauche inactive!

Aujourd’hui, la politique communautaire sous présidence PCF oublie le territoire Bocage Sud. Plus aucun chantier important : le désert!!!! 

 

 

 

Articles première quinzaine de septembre 2018

Imprimer PDF

Sans nier le rôle des abeilles, une nouvelle fois posons-nous les bonnes questions.
- Le représentant des apiculteurs parle de la disparition d’un très grand nombre d’apiculteurs ces 20 dernières années. La diminution est identique à celle des agriculteurs.
- Si les céréaliers ne peuvent plus cultiver le colza et autres productions végétales faute de fongicides/insecticides efficaces, les abeilles n’auront plus rien à butiner! 
La production de miel 2018, semble-t-il, est exceptionnelle.

En conséquence, perte d’apiculteurs et d’agriculteurs même combat: risque de désertification des territoires ruraux!

NB: Récemment, j’ai acheté du miel bio provenant de la Beauce. Les abeilles détectent-elles les parcelles chimiquement traitées. Le nuage de Tchernobyl n’avait pas franchi les frontières françaises !

 

Bercy, Hollande et Macron veulent faire payer l’impôt sur le revenu par les chefs d’entreprises. Pour la haute fonction publique de Bercy, qui a horreur des patrons, l’impôt prélevé par l’entreprise est une victoire. Elle responsabilise l’entreprise fiscalement et la transforme en agent du trésor public. 
Vu de Bercy tout va bien, vu de l’entreprise, coupable désignée d’avance, tout sera compliqué, aucun pourcentage de prélèvement identique, chaque salarié est un cas particulier susceptible d’évoluer en cours d’année et au fil des années. Pour le fonctionnaire de Bercy qui ne change pas de patron, pas de soucis!
Le doute de Macron est l’effet négatif sur la croissance française en 2019. Le pire est à craindre avec hausse du chômage et des déficits publics!

Que faut-il faire? Simplifier la complexité fiscale française, en premier, digne héritière de Bercy et ensuite, il sera temps de mensualiser. Les autres pays ont agi ainsi mais en France le poids de la haute administration nous rend omnipotent et nous nous éloignons chaque jour des réalités! Bon dimanche 2 septembre. 

Assez stupéfait par le "jeu de rôle" de nos gouvernants et de leurs médias dévoués! 
TF1 n'a trouvé aucun opposant au prélèvement à la source ce soir 3 septembre au 20 heures. Pire le chroniqueur économique macronien a fait le pari que le nouveau matraquage fiscal mis au point par Bercy s'appliquerait à compter du 1er janvier 2019. Le jeu pourrait s'intituler "Payer les gaulois"!
Le plus comique est ce chef d'entreprise macronien interviewé, il est heureux de jouer au percepteur public mais son entreprise semble très intéressée professionnellement parlant par le nouveau dispositif fiscal (Société conseil dans ce domaine), cela va lui rapporter gros!
Pour bien persuader les français de l'utilité du jeu "payer les gaulois", les médias évoquent des chiffres sortis du chapeau de Bercy comme si les fonctionnaires avaient été spécialement embauchés et payés pour cette réforme fiscale, du grand n'importe quoi! 

Le téléspectateur est vraiment pris pour un demeuré! 

 

Les vrais agriculteurs sont très inquiets et démoralisés. Depuis longtemps, ils n'incitent plus leurs enfants à s'installer mais ils s'interrogent maintenant sur l'abandon probable des terres agricoles faute de repreneurs. 
Pendant ce temps là, les médias, qui sont à la recherche d'auditeurs pour mieux vendre leur pub (que nous payons, nous consommateurs), nous présentent sujets sur sujets sur le bio et les circuits courts. 
Pour l'économie de notre nation, il faut s'attendre aux résultats suivants:
- De plus en plus d'importations agricoles soit disant bio au détriment du bio français trop cher à produire????
- La perte de centaines de milliers d'emplois dans l'agro alimentaire français avec des risques accrus de désertification territoriale ,
- Une détérioration sanitaires de l'alimentation humaine...
L'aveuglement médiatique décourage nos agriculteurs qui n'ont plus d'armes pour se défendre et qui sont accablés par le fatalisme!

Le pétrole vert de Charles de Gaulle est bien loin et les idées vertes d'aujourd'hui nous réservent des lendemains catastrophiques en France.

Rien d'étonnant dans la déclaration du premier ministre ce soir 4 septembre! La haute administration de Bercy gouverne et le gouvernement exécute. 
La réforme périlleuse va coûter très chère à l'économie et aux entreprises. Il n'y a plus d'euros dans les caisses, c'est sauve qui peut! L'impôt sur le revenu augmentera comme les charges sociales, la CSG... et nous nous tairons. 
Attention aux lendemains qui déchanteront!

 

Mensonge permanent
J'ai toujours payé mon impôt sur le revenu par tiers provisionnel. En février, j'avançais à l'Etat les impôts de mars et avril. En mai, les impôts de juin, juillet et août. En septembre, les impôts d'octobre, novembre et décembre. Par rapport à la mensualisation, je payais en retard le seul mois janvier et je versais par avance mars, avril, juin, juillet, août, octobre, novembre et décembre soit 7 mois prêtés par avance et sans intérêt à l'Etat. 
Comment Bercy peut-il se priver de cet avantage financier: avance faite 60% du temps? Aucun journaliste ne l'a compris!

 

Pour les fonctionnaires de Bercy, le prélèvement à la source ne pose pas de problème, mieux encore, il faudrait retirer l'impôt de la feuille de paye sans opérer de mouvement financier; histoire de faire des économies de fonctionnement.
Par contre, tous les retraités actuels et avenir n'ont et n'auront pas un seul employeur et un seul organisme versant les prestations retraite. Imaginez le coup de prélèvement qui vont être multipliés pour chaque retraité! 
Alors tous les témoignages sur les ondes d'organismes qui défendent le prélèvement et qui vendent des prestations aux entreprises pour cette nouvelle méthode d'imposition sont purement scandaleux et orientés; honte à TF1! 

Encore plus grave, les augmentations d'impôts à venir (beaucoup plus faciles à faire passer avec le prélèvement à la source) rendront responsables les employeurs. Lors de manifestations, les syndicalistes parlent toujours du net perçu et jamais du total payé par l'employeur. 

Comment maintenir et augmenter le nombre de fonctionnaires de Bercy (déjà 2 fois plus important qu'au Royaume Uni)? Vous créez le Prélèvement de l'impôt à la source! Imaginez, au moins 2,5 millions de personnes changent d'emplois chaque année. Il faudra suivre chaque changement un par un pour assurer de paiement de l'impôt par l'entreprise et non par le salarié! 

Selon l'institut de recherche économiques et fiscales:
France 66 millions d'habitants 140000 agents du fisc impôts collectés 792 milliards d'euros
Royaume 64 millions d'habitants 80000 agents du fisc impôts collectés 606 milliards de livres sterling (1,11 euros)
Allemagne 90 millions d'habitants 54000 agents du fisc (pas de données de collecte pour Allemagne)
États Unis 316 millions d'habitants 129000 agents du fisc impôts collectés 2200 milliards de dollars (0,86 euros)

A vous de juger l'efficacité par agent! 

Certaines catégories de français ont dépensé leur mois de revenu avant de le percevoir et certains empruntent pour payer le tiers provisionnel. C'est pour cette raison que la faible croissance française portée par la consommation va être impactée dès janvier 2019. 

Élu, je loue des logements sociaux et la plupart du temps la prise en compte du revenu perçu 2 ans plus tôt favorise très majoritairement les jeunes couples en progression de salaires. Il en était de même pour l'impôt sur le revenu, c'est fini!
La réforme Macron/Hollande taxera plus les français en général, Bercy l'a bien compris contrairement à tous les commentaires démagogiques! 
La plupart des français ignore le montant de leurs prélèvements sociaux et cela sera ainsi pour leur impôt sur le revenu très rapidement. 
Il est vrai que la France, depuis 1981, bat tous les records mondiaux des prélèvements obligatoires au niveau des pays occidentaux comparables. 
J'aimerai simplement que la France se rapproche de la moyenne, elle qui prétexte vouloir copier les autres pays en terme de mode de prélèvement ! Mais je rêve!

 

Je voudrais vous faire partager mon approche de la défaite de F. Fillon. 
A quelques minutes du dernier débat des primaires de la droite (novembre 2016), j'ai adressé un SMS à un ancien ministre pressenti pour être premier ministre si À. Juppé avait été élu. 
Je lui faisais part d'une probable victoire de F. Fillon aux primaires, qui a défaut de soutien de son parti, était porté par le mouvement "la manif pour tous". 
Mon analyse fut la bonne! Mais dès son élection à la primaire, F. Fillon est devenu l'homme à abattre vu du camp bobos/gauchos et mariage pour tous (soutien de Macron). 
Il leur a fallu une quarantaine jours pour monter le dossier "famille F.Fillon" avant de le remettre au Canard. 
Sans fondement réglementaire, ce dossier a exacerbé les opinions contre les euros Fillon. On connaît la suite aux présidentielles et bizarrement l'affaire Fillon, si grave aux yeux des soutiens Macron, a disparu des écrans médiatiques. 

L'histoire dénoncera un jour ce holdup contre la démocratie en France. 

 

La démagogie des écologistes sur Europe 1 ce 10 septembre. La France représente le millième de la surface terrestre et 7 pour mille de la population terrestre! Nos écolos feraient bien de s'intéresser aux pays à fortes populations et pollutions! 

 

Les paradoxes de la macronie qui nous conduisent à l’échec:
- Ils taxent de plus en plus: la croissance ne décolle pas!
- ils réglementent de plus en plus: nos prix de revient sont plus élevés et nous perdons de la compétitivité,
- ils veulent développer des productions alimentaires plus chères: ils constatent une augmentation de la pauvreté des français,
- ils n’ont pas de politique sur l’immigration, notre pays n’a pourtant pas les capacités d’accueillir sans limite,
- ils constatent un nombre record d’emplois d’Etat, ils demandent aux collectivités de réduire les leurs. Après avoir inciter à embaucher, l’Etat (tuc, emplois jeunes, emplois d’avenir...) demande la suppression d’emplois alors qu’il sait que c’est impossible de licencier un emploi territorial au risque de le financer à rien faire (question que j’ai posé à Darmanin à Gannat en juin dernier!
- Chômage, dette, déficit commercial... augmentent et ils prévoient un accroissement du déficit public, il faut s’appeler Lemaire/Macron... pour s’en étonner!
Certains ont pu regretter que depuis l’arrivée d’Hollande puis de Macron j’ai exprimé de grandes craintes. Force est de constate la réalité.
La France conserve l’avantage d’une énergie hydraulique et nucléaire peu chère. Aujourd’hui, des bobos et des ayatollahs de la pensée verte veulent tout interdire et plonger notre pays dans la décroissance. 
Pour eux l’économie, ils s’en foutent même si elle les nourrit, chaque jour, par le biais l’impôt et des taxes. 
Pour eux, le paradoxe augmentation des prix et des charges sur les dépenses quotidiennes des français est sans effet. L’augmentation de la pauvreté: ils iront manifester pour défendre les gens que leur politique condamne!

 

Début 2017, je suis intervenu sur les ondes de RMC pour dénoncer le monde du « paraître » incarné en France par Macron et sur le risque de désillusion. Les journalistes avaient partagé mon avis. 
Je ne pensais pas que la réalité serait aussi criante. Le « paraître « est devenu la « suffisance » du Président et de son entourage. 
Les auditions de l’affaire Benalla le montre chaque jour. Pire le sir Benalla montre la vulgarité du premier cercle Macron. Attention à trop mépriser le peuple, il peut se rebeller! L’effondrement dans les sondages d’opinion est un premier signe.

 

Quand l’ENA et la haute fonction publique dirigent la France, plus d’idée, plus de projet d’envergure mais de la gestion courante à coups de hausse d’impôts! La France et ses acteurs économiques méritent mieux! L’inexpérience est incompatible avec les réalités économiques! 

 

Hier soir 14 septembre, je suis intervenu sur Europe1 pour dénoncer la dernière supercherie des Macron. Pour faire parler d’eux et faire porter leurs tronches, ils ont recours à la PLV, méthode bien connue des publicitaires. 
Au plus bas dans les sondages, les Macrons vont se vendre en tee shirt, en tasses de café, en pot de confiture.. 
Tout ceci acheter avec de l’argent public et revendu avec profit. Le journaliste m’a répondu que les profits financeraient les travaux de l’Elysée. 

Mais la supercherie n’est pas là Mon cher Monsieur, les Macrons utilisent l’argent public pour faire leur propre pub! Réponse du journaliste: « Ah oui, je comprends votre analyse! » NO COMMENT! 

 

 

 

 

 

Articles rédigés deuxième quinzaine d'août 2018

Imprimer PDF

Venez nombreux le 26 août à Meillard, Christine SIMON pianiste très douée (plus de 15 ans de conservatoire) elle s'est produite au Japon, en Chine... Un buffet vous est réservé à la fin du concert.

Gros coup de gueule 22 août 2018! L’ancien territoire Bocage Sud est définitivement mort ce mercredi 22 août 2018!

Trois agents très compétents composaient l’équipe technique au service de la population, je dis bien au service de la population et non pas au service d’élus plus intéressés par l’image de leur parti que par l’intérêt des acteurs économiques et des habitants du territoire.
Léa a été remerciée, il y a un un an sans raison valable. Elle remplissait parfaitement ses missions, elles était totalement investie et sa réussite faisait plaisir à constater au service communication de la comcom, à l’office de tourisme, au bassin de natation...
Quelques mois plus tard, Alexandra, directrice compétente, en a eu marre de l’inefficacité mise en place depuis mai 2014, elle a rejoint la communauté d’agglomération de Montluçon. Grâce à un travail en équipe, Alexandra a su monter de multiples dossiers pour équiper et structurer le territoire de Bocage Sud: zones d’activités, piscine, aménagement de l’espace de la gare de Tronget, mini stades, aires camping car, festival classique en Bocage, création du point d’informations touristiques du Montet (ferme et déménagé en 2018) et une multitude d’autres réalisations ( RAM, achats minibus, d’un barnum, d’une sono...)....
Aujourd’hui 22 août 2018, Sylvain, le technicien territorial compétent dans de multiples domaines et toujours disponible, effectue son dernier jour de travail au service du territoire Bocage sud! Il jette l’éponge et il rejoindra les services de la ville de Montluçon. Sylvain a reçu et formé des milliers de personnes au centre multimédia, a renseigné des milliers de personnes au point d’accueil service (validé par l’Etat), a dépanné en informatique mairies et écoles, a suivi avec compétence tous les chantiers portés par Bocage Sud. Sylvain, par sa personnalité très attachante, identifiait parafaitement la volonté de faire revivre et de se battre pour redonner espoir à ce cœur du Bourbonnais: l’ancien périmètre géographique de Bocage Sud.
J’ai aimé travailler avec ces 3 agents compétents et dévoués qui ont tant donné pour valoriser l’action communautaire. Je les remercie très chaleureusement. 
Je regrette leur départ mais comprend leur désarroi face à l’inaction, à l’oubli du développement du secteur du Montet. Nous perdons des agents compétents et l’avenir intercommunal est bien sombre pour les communes de l’ex territoire de Bocage sud. Les 12 barnums et la scène mobile, en commande, amuseront la galerie mais n’auront aucune efficacité sur l’économie et l’emploi local. Mais les dirigeants communautaires actuels sont-ils intéressés par le développement territorial? Rien de leur action le laisse apparaître!

Pourquoi La politique Macron fait un flop? Il est à l'origine du matraquage fiscal conduit sous Hollande et l'échec d'Hollande ne lui a pas suffi. 
Depuis juin 2017, nous subissons un nouveau matraquage fiscal qui a pour résultat la réduction du pouvoir d'achat et surtout l’affaiblissement du niveau d'investissement indispensable à la reprise de la croissance. 
Premier point: toute politique nouvelle et moderne consister à mieux gérer sans taxer plus!
Deuxième point: il faut réduire les dépenses de fonctionnement, supprimer les doublons, privatiser tout ce qui mérite de l'être car gestion privée moins chère, réduire le rôle néfaste des services de Bercy....
Troisième point: il faut relancer et inciter l'investissement seul outil porteur d'emplois et de richesse. Les taux d'intérêts sont au plus bas et il faut pouvoir emprunter sur de plus longues durées...
Quatrième point: il faut au plus vite réglementer fiscalement et socialement le commerce en ligne qui tue à vitesse grand V les économies européennes...
SEUL problème, ministres et haute fonction publique n'ont qu'un seul savoir: GÉRER au JOUR le JOUR sans PERSPECTIVE!!!

En 2022, je suis persuadé que l’électorat français choisira une femme pour diriger la nation France. Les Républicains seraient bien inspirés d’envisager cette hypothèse qui sera portée par les médias. Macron n’a pas de base politique et sa gouvernance tournée vers la haute finance n’a pas l’ambition indispensable pour restructurer le fonctionnement de notre Pays... le macronisme échouera lamentablement. 

La logique est implacable en politique: plus vous taxez, plus les choses vont mal!
- Moins de pouvoir d'achat c'est moins de croissance dans les biens de consommation!
- Plus de taxes dissuade l'investissement porteur de réels emplois!
- Plus vos prélèvements obligatoires sont élevés moins vous êtes compétitif à l'exportation et donc vos importations ne sont pas couvertes par vos exportations,
- Eh puis, il faut l'admettre plus vous voulez vous montrer exemplaire (environnement...), plus cela coûte cher à votre société et le vieux proverbe moderniser à toute sa signification: "on ne joue pas au riche quand on n'a pas le premier euro"!
De plus et ce que je trouve déplorable c'est de taxer en premier et de promettre des exonérations pour l'avenir (exonérations devenues improbables faute de moyens) y compris quand l'actuelle majorité ne sera plus au pouvoir.

Mélanchon l'admirateur du President vénézuélien veut partager la richesse des riches et ensuite tous partagent la pauvreté. Mais Mélenchon devrait penser à créer des richesses comme il l'a fait pour lui et ensuite il pourrait les partager mais il le veut bien pour les autres mais pas pour lui (donnes-moi ta montre je te donnerai l’heure ou leurre mélanchonienne). Mélenchon et les siens proposent d'augmenter la dette et de la partager entre chacun d'entre nous! La droite républicaine doit proposer une politique axée sur la création de nouvelles richesses seule perpective crédible. 

 

Demain 28 août, j’irai remercier lors d’un Office religieux mon ami Lulu travailleur infatigable, homme intelligent et supporteur contre vents et marées. Cette retraite attendue, tu n’en auras que peu profité. Merci Lulu. 

 

Réponse envoyée ce jour au ministre du budget suite à sa lettre: « je vous tonds, soyez heureux » 
« Plus 500% d’augmentation d’impôt revenu sur indemnités kilométriques pour les petits élus: un vrai scandale vu du terrain, l’aveuglement de Bercy qui taxe à tout va! Pour les gens qui se sont battus tout au long de leur vie pour vivre et qui ont eu différents jobs, 9 prélèvements à la source dont un sur une retraite de 23€ mensuels. La bêtise n’a pas de prix quand les services de Bercy sont dans « le sauve qui peut » pour sauver leur place! J’aimerais une vraie réponse... Yves Simon, ancien député »

Petit rappel et comment faire des économies: services fiscaux anglais 60000 agents, services fiscaux français 140000! Cherchez l’erreur! 

Quand Bercy explique que payer immédiatement l’impôt sur le revenu est plus adapté et serait moins cher en cas de baisse de revenu, c’est une pub mensongère! Ceci signifierait que tous les revenus imposables vont baisser! 

La vérité: la France est ruinée et elle doit encaisser immédiatement!
La croissance française va chuter en 2019; c’est une certitude. Le prélèvement mensuel de l’impôt sur le revenu aura une incidence immédiate sur les dépenses des ménages seule source de la croissance française. Humainement moins de ressources encaissées mensuellement aura pour conséquence moins de dépenses, cela peut paraître idiot mais c’est humain!
Moins de croissance c’est plus de chômage. 
Petit rappel: ressources annuelles de l’Etat environ 300 milliards coût du chômage français qui continue de croître toutes catégories confondue: 100 milliards. 
L’urgence relancer l’investissement pour faire baisser le chômage et donc pour récupérer des finances publiques!

Et dire que médias et écolos, nous désinforment chaque jour sur la qualité des produits agricoles qui concourent à l'espérance de vie! Graphique sans appel! Pouvoir se nourrir est une richesse. Hulot et les écolos veulent réduire de 40% les productions agricoles françaises et affamer les plus démunis par une hausse du prix des denrées, hausse qui compenserait les 40% de perte de rendements.

Pour les personnes anti croissance, rappelons 2 choses:
-,Les services publics, la culture... sont financés par la production et la multitude de charges qu'elle supporte, moins de recettes égal moins de services publics et de culture (exemple actuel)
- Mais aussi, Moins de croissance c'est plus de chômage et pour les jeunes en particulier.

Coût des retraites pour ceux qui ont déjà payé pour les générations d'avant c'est plus de 300 milliards budget plfss. Faut-il que les retraités actuels soient les dindons du macronisme?

Quand l'Etat dépense 100 il dispose de 75. Il emprunte donc 25. Si vous décroissez, vous n'aurez plus 75 en recettes mais vous resterez à plus de 100 en dépenses en particulier augmentation des 100 milliards versés aux chômeurs compte tenu que le nombre de chômeurs augmentera!

Alors, la France a 2 hypothèses:
- Elle continue la politique des prélèvements obligatoires (politique Macron) et la croissance va chuter avec les thèses écolos en plus,
- Soit la France et ses gouvernants font travailler l'argent placé en incitant l'investissement et nous auront plus de recettes, moins de chômeurs et plus de recettes pour financer services publics et culture.

A force de rêver, nous allons vivre un cauchemar! 

 

 


Page 2 de 212

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé