Yves Simon, Ancien député de l'Allier

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualité / Blog

Bien seul le député!

Imprimer PDF

La troisième circonscription de l'Allier va être supprimée et son député est bien seul pour se faire entendre! Seul interviewé par la presse, il explique que l'extension de la 3ème circonscription avait profité à la droite et que sa suppression profitera à la droite? Heureusement, il est d'accord avec lui même mais la droite le fait "cauchemarder"!!!

 Ni le député PS de Montluçon, ni le député PS de Moulins ne volent au secours de Jean, dont le départ ne les fera pas pleurer!  Le partage de la 3ème circonscription renforcera la gauche des circonscriptions de Moulins et Montluçon. Par contre, le député de Vichy est plus réservé car sa circonscription sera renforcée à droite.

Vous avez dit solidarité?

 

 

Lame de fond pour le Dircab

Imprimer PDF

Le quotidien bourbonnais annonce, dans son édition du 15 décembre 2008, le départ du directeur de cabinet du Président du Conseil général. Dans la même édition et sur la même page, il est expliqué que le hall du Conseil général n'est pas assez grand pour accueillir l'ensemble des invités aux voeux du Président!

Ah, la presse n'est plus ce qu'elle était!!! La démission du dircab n'est pas le résultat d'une bévue commise? Tous les élus de l'Allier invités, en période de crise économique et de restriction budgétaire, ce n'est pas un signe de bonne gestion des impôts et de solidarité envers les licenciés économiques. JPD1 et JPD2 sont très en colère, le dircab leur a savonné la planche. Certains leur souhaiteront de bonnes fêtes mais certainement pas ensemble!!!

 

Erreur d'aiguillage et choc pour le contribuable!!!

Imprimer PDF

A l'heure des économies dirigées, un gag vient de frapper le cabinet du Conseil Général de l'Allier. Habituellement, sont conviés à la cérémonie des voeux de fin d'année du Président du Conseil Général, les Maires de l'Allier, les adjoints et quelques personnalités. Les Maires ont été conviés le 19 décembre à l'Hôtel du Département.

Patatras! Les consignes ont mal été interprétées et tous les Maires, les Adjoints et les Conseillers Municipaux ont été conviés. Qu'à cela ne tienne, le contribuable peut payer (+9% d'impôts). Le lieu de réception n'est plus assez grand, le parc des expositions d'Avermes (ancien foirail) a donc été loué. Le contribuable paiera la location (plusieurs milliers d'euros) et les petits fours supplémentaires...De nouvelles invitations devraient préciser le nouveau lieu de rendez-vous!!

Décidément, économie et bureaucratie ne font pas bon ménage sous les régimes de gauche! 

 

Allier: plan de rigueur communiste

Imprimer PDF

L'arrivée des communistes à la Présidence du Conseil général de l'Allier où les lendemains qui déchantent: hausse des impôts et baisse historique des investissements porteurs d'emplois . Le président n'est plus communiste mais humaniste! Le fardeau est donc si lourd à porter? Les entreprises ne regardent-elles plus l'Allier? Bonnes gens du Bourbonnais, dormez tranquilles les vessies sont bien devenues des lanternes.

Fallait-il organiser les rencontres de l'Allier en dépensant plus et en offrant moins? Faillait-il payer un cabinet pour expliquer la réalité financière du département quand on est élu depuis des années au sein de l'institution? Faut-il promettre de nouvelles subventions de fonctionnement que personne n'a demandé? Faut-il faire des coupes sombres dans le budget des routes et déplorer la hausse du chômage dans le BTP et les accidents? Tiens, tiens... la rangaine est bien communiste.

Dans le dernier article de publicité paru dans la presse locale (3 décembre 2008), le Président du Conseil Général reconnait le bien fondé des investissements réalisés par l'ancienne majorité pour la modernisation des collèges mais se dit pas pressé pour de nouveaux investissements. Il en appelle aux victimes de la route pour faire bouger le dossier RCEA et avoue ainsi son impuissance à être entendu par les Ministres... Ne vous y trompez pas, les questions posées dans la presse ont été savamment choisies!

Avec 9 élus sur 35, le PC de l'Allier est bien minoritaire en sièges mais majoritaire par le jeu des alliances. L'article de presse du 3 décembre montre une politique communiste de façade à bout de souffle après 8 mois de gouvernance. Les Bourbonnais doivent résister et s'opposer: les hausses régulières de leurs impôts départementaux et régionaux diminuent de jour en jour leur pouvoir d'achat directement (TH, FB...) et directement ou indirectement (TP...).

"C'est un grand art que de vendre du vent"    Baltasar Gracian Y Morales

 

 

Les maires de France en Congrès

Imprimer PDF

La presse se fait l'écho du Congrès des Maires de France. Pour parfaire la sinistrose ambiante, un des premiers témoignages, diffusé ce matin, a porté sur les difficultés des communes. Le maire choisi, par Europe1, n'est pourtant pas parmi ceux qui doivent faire face à l'aménagement du territoire ou qui se battent avec 10 habitants par km². Elu de la banlieue parisienne, il se bat avec plusieurs milliers d'euros de recettes par an et habitant, pauvre riche!!!

Suite à cette interview, Europe1 a accepté de diffuser ma réaction. En résumé, je pense que les collectivités, bien gérées, n'ont pas attendu la crise pour engager une gestion dynamique et la chasse aux gaspis. L'Etat réserve 1/3 de ses recettes au financement des collectivités. Il ne peut pas faire plus mais il pourrait faire mieux. Et puis, l'Etat c'est nous.

En cette période économique difficile, les collectivités doivent participer à l'effort national en soutenant nos entreprises et leurs salariés, c'est à dire en accentuant le niveau de leurs investissements. Les banques ne prennent aucun risque en prêtant aux collectivités, le remboursement des emprunts est une dépense obligatoire. L'Etat se porte garant de cette obligation et il assure la gestion communale si le conseil municipal est défaillant.

A vrai dire, de nombreuses municipalités (en particulier à gauche) ont des dépenses de fonctionnement beaucoup trop élevées par rapport à leur recettes et en particulier en personnel. Ainsi, ces collectivités n'ont pas les moyens d'autofinancer leurs investissements. On constate 2 paradoxes: les maires sont obligés de respecter scrupuleusement une réglementation tatillonne et inversement ils n'ont aucune règle à respecter en terme de dépenses publiques. Il faut même savoir que les maires sont incités à la mauvaise gestion: plus les impôts communaux sont élevés plus les dotations de l'Etat sont importantes!!!

Néamoins, certains maires sont de bons gestionnaires et font travailler les entreprises. Ma commune était en déficit en 1989 (70 ans de gestion communiste ça se paie!), avait une trésorerie de 3 semaines et 0€ d'autofinancement de ses investissements. En 2008, la commune dégage 80 à 100 000€ d'exédents par an, la trésorerie représente 18 mois de dépenses communales et les investissements (2000€ par habitant en 2008) sont largement autofinancés (40 à 65%). Les taux d'imposition sont inchangés depuis 1989 et le resteront jusqu'en 2014 et peut être plus... 

 

PS Allier, langue de bois au pays du chêne de Tronçais

Imprimer PDF

Tout le monde est beau, tout le monde est gentil en Allier... tout va très bien Madame la Marquise! François (tendance Hamon), s'est desisté pour Jean (son employeur, tendance Aubry). Féderic (tendance Royal) a perdu mais son score s'améliore par rapport à la dernière fois, Jean l'avait déjà roulé dans la farine avec l'aide de Jean Mimi. Le rusé Jean, arrivé en 3ème position au premier tour des élections PS, est élu premier au second tour!!! La presse le présente avec un grand sourire narquois (quotidien du 24 nov.) et il offre, à Fédéric, son écoute. Attention Fédéric, jamais 2 sans 3 (défaites)!!!

Jean se démène à coup d'articles de presse (là, il excelle): double article dans la presse agricole et la une dans le quotidien. Il faut dire que les bourbonnais se sont transformés en Soeur Anne. Depuis l'élection de Jean, ils ne voient plus rien venir... Son seul programme, depuis 30 ans: il faut battre la droite. Espérons pour lui qu'il n'en rêve pas chaque nuit car cela peut tourner au cauchemar au vu des divisions assassines du PS et au ridicule dégagé!

Jean écrit sur les retraites agricoles, elles ne sont pas assez élevées! Mais qu'a-t-il fait quand le PS était aux affaires? En 2002, les retraites des agriculteurs du mois de décembre n'avaient pas été budgétisées par Lionel, ce n'était pas une priorité!!! A la même époque, la retraite complémentaire obligatoire (RCO) avait été votée mais sans crédit!!! Face à cette politique irresponsable de la gauche, la droite a voté les crédits nécessaires, a mensualisé le versement des retraites agricoles (1,3 milliards d'euros) et a dégagé des crédits pour les plus petites retraites.

Jean n'est pas d'accord avec le plan de 250 millions d'euros dégagés pour l'agriculture, mais il ne propose RIEN! Il faut dire que le monde agricole ne peut pas compter sur lui. Quand il était vice-président du Conseil régional d'Auvergne, chargé de l'agriculture, les crédits agicoles ont été reduits de moitié sur le 13ème plan (2007/2013)!!!

Décidemment, faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais!!!

 

 

Psychodrame au PS entre Martine et Ségo!

Imprimer PDF

La motion arrivée en tête des élections du premier tour sera la seule à soutenir au deuxième tour, déclarait l'ex secrétaire général du PS (F. Hollande), ex mari de Ségo. Mais les EX ne font pas bon ménage et l'EX secretaire du PS n'avait pas imaginé que son EX femme arriverait en tête de scrutin au premier tour. Entre les 2 tours, François s'est tu! Les pronostics en faveur de Martine, alliée à Benoit, allaient bon train.

Patatras, à 5 heures du matin, en ce samedi 22 novembre jour de la Sainte Cécile patronne des musiciens qui jouent sans fausses notes, les résultats sont tombés 42 voix séparent les soeurs ennemies (moins d'une demie voix par département). Ségo est au tapis. Martine bénéficie de la triche (commentaire télévisé d'un supporter de Martine) mais qu'à cela ne tienne, elle est élue. François a confirmé cette élection dans la matinée tout en convoquant une réunion extraordinaire du comité directeur mercredi. Quelle leçon de démocratie aux cieux des donneurs de leçon!

Que va faire Ségo? Justice, injustice, 3ème tour de vote, femme à éliminer pour la présidentielle de 2012, femme convoitée par François Bayrou... où tourner la tête, où tourner le regard, où se diriger au risque de disparaître? Certainement méfiante vis à vis des François, elle hésitera ou n'hésitera pas à construire la 3ème force politique française en duo avec le bearnais.

Plus que jamais, le mistigris s'échange entre courants du PS et milieux de la gauche française. Olivier se frotte les mains! Invité par LCI le 24 novembre, invité aux 4 vérités d'antenne 2 le 25 novembre..., le gentil facteur, à temps très partiel, jubile, on ne voit que lui!

 

A défaut de grives, il reste les merles!!!

Imprimer PDF

Ce vieux dicton, connu des chasseurs, signifie que les merles sont chassés à défaut de grives, gibier réputé auprès des fins gourmets. Le Président du Conseil général de l'Allier semble dépité et il se tourne vers les merles siffleurs au bec rouge. Que d'interviews de complaisance, que de réunions participatives pour trouver la bonne idée que l'on cherche vainement, que d'études pour prouver son incapacité à gouverner et à justifier la surtaxe des bourbonnais ... Cultiver son image est essentiel pour un politicien mais quel intérêt pour l'Allier et ses habitants?

Les discussions "ouvertes" proposées aux élus se sont résumées à un monologue orchestré par JPD1 (président), JPD2 (directeur) et animé par le VP de service. En fin de soirée, les militants PC et PS furent invités, aux frais des communes amies, à des rencontres antigouvernementale et antiprésidentielle. Ne chercher pas pourquoi , bonnes gens, si les travaux de nos routes ne sont pas suffisamment dotés par l'Etat! Taper tous les jours sur le Gouvernement peut rapporter RIEN pour les routes!!! Parler des drames humains consécutifs aux accidents de la circulation routières et diminuer de 15 millions d'euros (environ -50%) les travaux routiers de l'Allier, en 2009, relève de la provocation.

Par ailleurs, les communes de l'Allier verraient le Conseil général comme un simple guichet financier, déclare JPD1 ! On peut sursauter en lisant une telle déclaration. Le Conseil général finançait uniquement les travaux d'investissement réalisés par les communes et donc le travail des artisans, des entreprises et de leurs salariés. Derrière cette déclaration ambiguë, se cache une volonté de la gauche départementale: imposer aux communes des investissements triés.

Les acteurs économiques (10 petites lignes sur une page sur un hebdomadaire bourbonnais!) sont heureux de rencontrer le Conseil général!!! Ce n'est pas un scoop ni une nouveauté. Les chefs d'entreprises souhaiteraient obtenir des aides indispensables pour leurs investissements mais silence du Président du CG! Ces acteurs économiques ne semblent pas satisfaits d'une TP dont les taux sont majorés sans cesse par la gauche de l'Allier et de l'Auvergne!!!

 

 

 

 

Le PS dans la tourmente (suite, suite...)

Imprimer PDF

Le Congrès de Reims montre, une nouvelle fois, l'incapicité du parti socialiste à débattre de l'avenir politico-économique de notre société. L'intérêt de la France, la crise économique mondiale, le sort des entreprises et leurs salariés ... n'intéressent plus les éléphants et leurs éléphantaux. La guerre de succession et des intérêts est ouverte. Vont-ils virer vers la sociale démocratie, vont-ils virer vers la bureaucratie?

Martine et Bertrand se disent plus à gauche que Ségolène mais moins à gauche que Benoit. Le vote des militants donnera-t-il raison à Ségolène? La coalition Martine/Bertrand va-t-elle battre la motion Ségolène arrivée en tête? La scission est-elle probable? Après avoir sémé la zizanie à droite, François Bayrou perturbe la gauche et volera-t-il au secours de Ségolène devenue dissidente? Tout ces calculs politiciens pourraient faire rire! Mais en se moquant des règles démocratiques, le PS prend une lourde responsabilité dans la montée des courants extrémistes!

En Allier, le député PS de Saint Pourçain prend une nouvelle raclée lors du votes des militants du PS. Arrivé en 3ème position, il fera appel à son attaché parlementaire, soutien inconditionnel de Benoit, pour battre, une nouvelle fois, ses adversaires du PS. Adepte du dernier courant à la mode et de la division du PS, le député de la 3ème circonscription semble très éloigné des préoccupations du territoire qui l'a élu en 2007.

 

 

Un peu de décence

Imprimer PDF

Comme beaucoup de français et de françaises, je suis outré d'entendre parler , depuis hier 12 novembre,  de NOIR DESIR et de son triste chanteur. Je pense à Marie TRINTIGNANT et à sa famille. Je pense aux femmes battues et à toutes celles qui décèdent de leurs blessures.

Non trop c'est trop! J'ai demandé, sur l'antenne de RMC, un peu de décence à ce chanteur, qui ferait mieux de se faire oublier, et aux médias, qui en font des gorges chaudes, de cesser de relayer la promotion de nouveaux outrages. Au prêtre des Grandes gueules qui m'a demandé si j'étais chrétien et si je pardonnais, j'ai répondu que ma croyance m'améne à pardonner mais qu'il ne faut pas tout confondre et surtout ne pas chercher les honneurs après le déshonneur.

Bien sûr à l'instar de l'extrème gauche, NOIR DESIR s'en prend au pouvoir démocratique en place. C'est tellement facile pour exister, pour ne rien construire, pour tout démolir et c'est le pardon assuré des médias!!! Alors en mémoire de Marie TRINTIGNANT, refusons les NOIRS DESIRS qui portent, hélas, bien leur nom!

 

 

L'argent du contribuable auvergnat et bourbonnais!!

Imprimer PDF

Situation d'urgence pour mauvaises nouvelles! 

Le Conseil Général de l'Allier invite tous les maires, le 15 novembre prochain, pour leur faire découvrir l'état des finances du département. La gestion d'une collectivité est publique et accessible à tout citoyen.

Faut-il payer un cabinet parisien pour justifier une hausse des impôts de 9%? Faut-il réunir les maires pour leur apprendre que des coupes sombres vont être pratiquées pour les travaux routiers et pour les travaux communaux?

Pour les maires convoqués en urgence et qui se rendront à l'invitation du Conseil Général, il leur est conseillé de préparer de bonnes questions et d'attendre de mauvaises réponses...

Soutien de bienveillance pour amis fidèles! 

Dans la campagne bourbonnaise, le bon Président du Conseil Général n'hésite pas à participer à des réunions d'associations regroupant quelques sympathisants. A cette occasion, il se fait grand seigneur et distribue les deniers du bon peuple. Inutile qu'un dispositif départemental ait été voté par l'Assemblée délibérante, le bon Président est très généreux pour ses amis...

Dans ce type de réunion, le fidèle attaché parlementaire du Député devient le porte-parole du Conseil Régional. Il annonce, sans réserve, l'attribution de crédits pour des emplois tremplins. Il oublie de préciser le plafond des aides publiques et les obligations des associations bénéficiaires. Il oublie de dire que la personne rémunérée au smic devra financer une partie des 1200h de sa formation obligatoire. Pour le bénéficiaire de l'emploi tremplin, l'effet tremplin risque de se traduire par une projection dans l'inconnu.

Qu'adviendra-t-il de l'employé une fois les financements terminés? Le PS et le PC ont décidé de reproduire les emplois jeunes et leurs effets désastreux pour la plupart des bénéficiaires.

 


Page 207 de 209

Partageons l'info !

 Vous trouvez un article intéressant ? N'hésitez pas à le diffuser grâce aux icones placées en haut de chaque article:
Imprimer
pour imprimer
PDF
pour télécharger en PDF

Le Chêne



Mentions légales   I  Accés privé  I Firefox recommandé