Julian ALAPHILIPPE

Imprimer
Un grand champion et une France qui n’aime pas ses champions! N’importe quel pays au monde aurait annulé l’étape comme cela a toujours été le cas lors des précédents tours de France. 
Eh bien NON, le directeur de course valide dans la précipitation et sans concertation une étape tronquée (non parcourue dans son ensemble) privant Julian ALAPHILIPPE de son maillot jaune. Qui pouvait connaître le résultat final? Personne! 
La grandeur de Julian: il accepte la sanction sans broncher et la France se ridiculise une nouvelle fois. Décidément ces journalistes, directeur de course ancien journaliste, n’aiment pas leurs champions mais les perdants! 
Salutations à Thibaut Pinot qui allait si bien hier matin comme le signalait le journaliste d’Europe 1. 
Si une justice sportive existait, ce soir Julian tu serais en jaune, c’est mon vœu le plus cher. 
En Colombie, l’étape aurait été annulée et l’entraîneur français des colombiens (Nicolas Portal) ne se serait pas vanté d’avoir tout fait pour faire craquer un colombier puisqu’il s’est réjoui d’avoir eu la peau de Julian qui n’est pas colombien. 
Seul Julian, tu as résisté envers et contre tous et tu mérites notre respect et notre reconnaissance,  BRAVO et MERCI! Tu es le vainqueur dans mon cœur!
Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."