Une grande utopie

Vendredi, 09 Août 2019 06:50
Imprimer
Un jour et certainement plus rapproché que l’on pourrait l’imaginer, des territoires français seront abandonnés sans paysan. 
L’aveuglement médiatico politique sous influence écolo bobos aura sur sa conscience (En a-t-elle une?) la mort de vraie agriculture paysanne , la vraie pas celle des retours  à la campagne. 
A cet instant, notre société se rendra compte de ses errements et paiera très chère une nouvelle mise en valeur des sols. 
Car et fort logiquement, aucun agriculteur de cette société médias-bobos-écolos-gauchos ne voudra travailler plus de 35 heures, avoir au moins 52 jours de congés plus samedis et dimanches, souhaitera au moins le salaire médiant, exigera une retraite décente et ne voudra plus détenir le capital foncier et d’exploitation. 
Ils aurons réinventé le collectivisme. 
Ah, j’aillais l’oublier, les fermes verticales et autres auront empoisonné tant de monde que leurs auteurs seront condamnés. En effet, la plante fixe particules et autres des villes polluées. Les consommer est très nocif! Bon appétit aux illusionnistes destructeurs de nos campagnes et de leurs paysans.
Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."