Des élus de droite n’ont pas attendu Macron

Imprimer
La communauté de communes Bocage Sud, que je présidais à l’époque, a inauguré en 2011 un bassin d’apprentissage de la natation (photo) destiné aux élèves des écoles primaires et du collège local. Rien n’avait été facile pour faire aboutir ce projet. Depuis des décennies les camarades en parlaient mais n’agissaient pas. La conseillère générale communiste avait même tenté, en 2010, de faire échouer ce projet. J’avais dû obtenir un courrier d’appui du Ministre car les autorités locales de l’éducation, sympathisantes évidemment, ne voulaient pas se prononcer. La communauté de communes, dès 2011, prenait en charge les frais de fonctionnement y compris les prestations du maître nageur et le transport des enfants en cars scolaires. L’investissement avait coûté 600000€ subventionné à 80%.
Aujourd’hui la Ministre des sports veut développer la natation suite aux nombreuses noyades. Nous, élus de Bocage Sud, nous n’avions pas attendu pour agir. Mais aujourd’hui en Bocage l’immobilisme est une discipline très cultivée qui oublie le territoire Bocage Sud et surtout ses habitants comme si ce territoire était puni d’avoir trop progressé entre 1994 et 2014! Quel gâchis!
Commentaires
Ajouter un nouveau
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
 

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."